Ermessanda

Information


157 vue(s)

À Ermessanda, vicomtesse cathare de Castellbo ( Espagne) , épouse du Comte de Foix, déterrée et jugée pour hérésie après sa mort.

Ton regard de lune me supplie de venir
Te rejoindre au jardin des cent pierres glacées
Oui cette nuit j’irai au pied des trépassés
Où tu me souffleras ta joie de m’accueillir
Un arbre tend sa griffe comme s’il suivait mes pas
Et un oiseau de nuit ulule à la mort
On aurait dit qu’il pleure sur quelque triste sort
Comme s’il avait perçu que tu n’étais plus là
Ils ont percé tes mains, ils ont crevé tes yeux
Ils ont brisé tes os, ils ont brulé ta chair
Avant d’aller fouiller tes cendres en Enfer
Pour encore te juger d’avoir prié ton Dieu
Oh ouvre moi ta tombe et soulève la pierre
Ce soir je veux dormir serré contre ton corps
Perdu dans ton étreinte pour oublier ta mort
Et penser qu’aujourd’hui tu es encore hier
Ils nous ont poursuivis par montagnes et par vaux
Ils ont emprisonné tous ceux qui te cachaient
Ils ont volé les âmes de tous ceux qui chantaient
En nos ultimes nuits, aux feux de Castellbo.
Ermessanda Ermessanda…

 Auteur anonyme

Information


0