carême

Les carêmes cathares

8-5-ecf-Praxis cathare

Les carêmes cathares

Présentation

Il y aurait beaucoup de choses à dire sur les carêmes, mais seul le noviciat permet de les découvrir vraiment, au fur et à mesure de la pratique de vie communautaire. Cependant, je vais essayer de vous les présenter, d’un point de vue pratique d’abord, puis d’un point de vue plus spirituel ensuite.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner

Évangile selon Luc – Chapitre 4

4-2-Bible

Ce texte est tiré du Nouveau Testament publié dans la collection La Bibliothèque de la Pléiade des éditions NRF Gallimard.
Introduction de Jean Grosjean, textes traduits, présentés et annotés par Jean Grosjean et Michel Léturmy avec la collaboration de Paul Gros.
Afin de respecter le droit d’auteur, l’introduction, les présentations et les annotations ne sont pas reproduites. Je vous invite donc à vous procurer ce livre pour bénéficier pleinement de la grande qualité de cet ouvrage.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner

Le carême de la régénération

8-5-ecf-Praxis cathare

Des trois carêmes cathares, celui de la régénération est le seul qui ne dispose pas d’un jour de début ou de fin fixe. En fait il se termine le dernier vendredi précédant le solstice d’hiver qui se situe habituellement au 21 ou 22 décembre. Ce dernier carême de l’année calendaire représente la dernière étape de l’emprisonnement des esprits saints prisonniers en ce monde, avant qu’ils n’entament le cheminement qui les mènera vers leur salut.

Read more

Le carême de la Consolation

8-5-ecf-Praxis cathare

Pour les chrétiens authentiques, le moment clé de leur histoire n’est ni la prétendue naissance de Jésus, ni sa Passion et sa résurrection, toutes aussi sujettes à caution. Non, ce qui marque le christianisme authentique est le moment où les croyants décident d’abandonner ce monde malin et de suivre la voie de justice et de vérité pour revenir à leur origine. Ce moment est symbolisé par le seul et unique sacrement connu dans le catharisme, celui qui marque l’entrée dans cette voie, mais aussi qui accompagne ce cheminement vers la bonne fin dans toutes ses étapes. Ce sacrement porte le nom de Consolation car il rappelle que les esprits saints, prisonniers de la matière maléfique, que nous sommes ne sont pas coupables mais victimes et qu’ils n’ont pas à être pardonnés, et encore moins punis, mais consolé par celui qui connaît les épreuves qu’ils ont dû surmonter.

Read more

Le carême de la désolation

8-5-ecf-Praxis cathare

Le carême de la désolation précède l’événement qui fut pendant longtemps la base de la prédication chrétienne. Son interprétation est à l’origine du schisme initial qui sépara les judéo-chrétiens des pagano-chrétiens. Les premiers, s’appuyant sur la mystique juive, y voyaient un sacrifice rédempteur conforme à leur vision doctrinale d’un Dieu ambivalent, à la fois punisseur et miséricordieux. Les seconds, se basant sur le message christique d’Amour absolu, y voyaient la clé de voute de la révélation de la supercherie du démiurge et de l’invalidation de la loi positive mosaïque.

Read more

Contenu soumis aux droits d'auteur.

0