Les anti-sociaux vent debout contre les réformes sociales

Information
  • Accès total


Les anti-sociaux vent debout contre les réformes sociales

Introduction

La réunion d’êtres humains en vue d’une entreprise de vie commune, mettant la solidarité au premier plan et permettant à chaque compétence de participer au projet commun sans surévaluer l’un par rapport à l’autre et sans abandonner ceux qui sont momentanément en difficulté, porte un nom : la société !
Elle tire son nom du latin socius qui signifie compagnon allié et la forme juridique qui la représente le mieux est l’association.
La société est la formalisation pratique d’une évidence ; nous ne sommes pas capables, chacun pris individuellement, de survivre dans ce monde dont les exigences sont supérieures à nos simples capacités physiques. C’est notre intelligence qui nous permet de surmonter et, parfois de dominer, ce monde mais cette dernière ne peut agir individuellement que de façon restreinte et le délai d’action est souvent supérieur au délai de survie individuel face aux dangers. La mise en commun des compétences physiques et intellectuelles, de force, d’agilité, de ruse, etc. permet, non pas d’additionner mais de démultiplier ces talents pour en faire une force quasi invincible. C’est ainsi que nos ancêtres ont compris qu’ils pouvaient survivre alors même que leurs capacités intellectuelles étaient fortement limitées. C’est ainsi que de nombreux animaux intellectuellement inférieurs ont organisé leur vie pour surmonter les obstacles qui leur font front.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner
0