Première lettre de Paul aux Thessaloniciens – 1

1 479 vue(s)

Ce texte est tiré du Nouveau Testament publié dans la collection La Bibliothèque de la Pléiade des éditions NRF Gallimard.
Introduction de Jean Grosjean, textes traduits, présentés et annotés par Jean Grosjean et Michel Léturmy avec la collaboration de Paul Gros.
Afin de respecter le droit d’auteur, l’introduction, les présentations et les annotations ne sont pas reproduites. Je vous invite donc à vous procurer ce livre pour bénéficier pleinement de la grande qualité de cet ouvrage.

Première lettre aux Thessaloniciens

Chapitre 1

1 – Paul, Silvain et Timothée, à l’église des Thessaloniciens, qui est en Dieu le Père et dans le seigneur Jésus Christ. À vous grâce et paix.

Mon analyse :
Fondée au 4e siècle avant notre ère par un général d’Alexandre le grand qui lui donna le prénom de sa femme, cette ville de Macédoine, évangélisée par Paul en 50, fut la destinataire de sa première lettre. Lors de son passage, Paul eut peu de temps pour convaincre les Chrétiens sur place car il en fut chassé violemment par les Juifs locaux, de même qu’à Bérée où il se réfugia. Mais, malgré la répression dont ils furent victimes, les Chrétiens maintinrent leur foi malgré quelques questionnements concernant la situation des morts. C’est à ce propos que Paul va leur écrire de Corinthe.

2 – Nous rendons continuellement grâces à Dieu pour vous tous et faisons mémoire de vous dans nos prières,
3 – nous souvenant sans cesse de l’œuvre de votre foi, du travail de votre charité et de la résistance de votre espérance en notre seigneur Jésus Christ, devant notre Dieu et père ;
4 – car nous savons, frères, aimés de Dieu, que vous êtes son choix
5 – et que notre évangile, pour vous, n’a pas été qu’en parole, mais avec de la puissance, avec l’Esprit saint et beaucoup de certitude ; enfin vous savez ce que nous avons été, parmi vous, à cause de vous.
6 – Et vous, vous avez été nos imitateurs et ceux du Seigneur, accueillant la parole, parmi beaucoup d’affliction, avec la joie de l’Esprit saint,
7 – en sorte que vous êtes devenus un exemple pour tous les fidèles de Macédoine et d’Achaïe.
8 – Car de chez vous la parole du Seigneur a retenti non seulement en Macédoine et en Achaïe ; mais, en tout lieu, votre foi envers Dieu s’est répandue, en sorte que nous n’avons pas besoin d’en parler ;
9 – car on raconte sur nous ce qu’a été notre arrivée chez vous et comment vous vous êtes détournés des idoles vers Dieu pour vous asservir au Dieu vivant et véritable
10 – et pour attendre, des cieux, son fils qu’il a relevé d’entre les morts, ce Jésus qui nous délivre de la colère qui vient.

Mon analyse :
Paul ne tarit pas de louange à l’intention des Laodicéens dont la foi s’est maintenue alors que d’autres villes grecques notamment ont été moins fiables.

Revenir au sommaire

Faites connaître cet article à vos amis !

Information

Contenu soumis aux droits d'auteur.

0