Lettre de Paul aux Galates – 5

1 475 vue(s)

Ce texte est tiré du Nouveau Testament publié dans la collection La Bibliothèque de la Pléiade des éditions NRF Gallimard.
Introduction de Jean Grosjean, textes traduits, présentés et annotés par Jean Grosjean et Michel Léturmy avec la collaboration de Paul Gros.
Afin de respecter le droit d’auteur, l’introduction, les présentations et les annotations ne sont pas reproduites. Je vous invite donc à vous procurer ce livre pour bénéficier pleinement de la grande qualité de cet ouvrage.

Lettre aux Galates

Chapitre 5

1 – Le Christ nous a libérés pour la liberté. Debout, donc ! et qu’on ne vous retienne plus sous le joug de l’esclavage !
2 – C’est moi, Paul, qui vous le dis : si vous vous faites circoncire, le Christ ne vous servira de rien.
3 – J’atteste encore à tout homme qui se fait circoncire, qu’il est tenu de pratiquer toute la Loi.
4 – Vous êtes dégagés du Christ, vous qui vous justifiez par la Loi, vous êtes déchus de la grâce.
5 – Car nous, c’est par l’Esprit, en fonction de la foi, que nous attendons la justice espérée.
6 – Car dans le christ Jésus la circoncision n’est bonne à rien et le prépuce non plus, mais la foi, qui est à l’œuvre par la charité.

Mon analyse :
Paul rejette la Torah et ses prescriptions comme aptes à procurer le salut. Une fois encore il rappelle que les règles ne sont rien mais que l’esprit est tout.

7 – Vous couriez bien ! Qui vous a empêchés d’obéir à la vérité ?
8 – Vous n’obéissez plus à celui qui vous appelle.
9 – Un peu de levure fait lever toute la pâte.
10 – Moi je suis sûr de vous, dans le Seigneur, et que vous ne tendrez à rien d’autre. Mais celui qui vous trouble en subira condamnation, quel qu’il soit.
11 – Mais moi, frères, si je prêche encore la circoncision, pourquoi me poursuit-on encore ? Il est donc aboli, le scandale de la croix !
12 – Ils devraient même se faire couper, ceux qui vous bouleversent !

Mon analyse :
Paul appelle à la méfiance envers ceux qui cherchent à détourner les Galates de la vraie foi ; ils les voue même au paganisme qui pratique les scarifications.

13 – Car vous, frères, vous avez été appelés à la liberté. Seulement, que la liberté ne soit pas une occasion pour la chair ; au contraire, asservissez-vous les uns aux autres par la charité.
14 – Car toute la Loi est remplie en cette seule parole : Tu aimeras ton proche comme toi-même.
15 – Mais si vous vous mordez et vous dévorez les uns les autres, prenez garde à ne pas être détruits les uns par les autres.
16 – Et je dis : marchez par l’Esprit, et vous n’accomplirez pas la convoitise de la chair.
17 – Car la chair convoite contre l’Esprit, et l’Esprit contre la chair ; car ils s’opposent l’un-à l’autre pour que vous ne fassiez pas tout ce que vous voudriez.
18 – Mais si vous êtes menés par l’Esprit, vous n’êtes pas
sous la Loi.
19 – Or les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont prostitution, impureté, débauche,
20 – idolâtrie, drogue, haines, querelle, jalousie, fureurs, rébellions, discordes, sectes,
21 – envies, beuveries, orgies, et leurs pareilles, dont je vous prédis, comme je l’ai déjà dit, que ceux qui les pratiquent n’hériteront pas du règne de Dieu.
22 – Mais le fruit de l’Esprit est amour, joie, paix, générosité, prévenance, bonté, fidélité,
23 – douceur et tempérance. Contre de telles choses il n’y a pas de loi.
24 – Or ceux qui sont du christ Jésus ont crucifié la chair avec ses passions et ses convoitises.
25 – Si nous vivons par l’Esprit, suivons l’Esprit.
26 – Ne faisons pas les vaniteux, à nous provoquer les uns les autres, à nous envier les uns les autres.

Mon analyse :
Pour autant Paul met en garde contre une mauvaise interprétation de la liberté de la foi. Elle doit être l’occasion de pratiquer la bienveillance et en cela elle est l’accomplissement de la loi mosaïque comme il est dit en Lévitique (v. 14). La tempérance et la charité sont l’expression de la liberté de l’esprit. La débauche et l’envie relèvent de la chair.

Revenir au sommaire

Faites connaître cet article à vos amis !

Information

Contenu soumis aux droits d'auteur.

0