Évangile selon Matthieu – Chapitre 3

1 793 vue(s)

Ce texte est tiré du Nouveau Testament publié dans la collection La Bibliothèque de la Pléiade des éditions NRF Gallimard.
Introduction de Jean Grosjean, textes traduits, présentés et annotés par Jean Grosjean et Michel Léturmy avec la collaboration de Paul Gros.
Afin de respecter le droit d’auteur, l’introduction, les présentations et les annotations ne sont pas reproduites. Je vous invite donc à vous procurer ce livre pour bénéficier pleinement de la grande qualité de cet ouvrage.

ÉVANGILE SELON MATTHIEU

Chapitre trois

1 – En ces jours-là arrive Jean Baptiste, il proclame dans le désert de Judée :
2 – Convertissez-vous, le règne des cieux approche.
3 – C’est de lui en effet que parle le prophète Isaïe quand il dit : Voix qui clame dans le désert : Apprêtez le chemin du Seigneur, rendez droites ses chaussées.
4 – Ce Jean portait un vêtement de poil de chameau et une ceinture de cuir autour des reins ; sa nourriture était de sauterelles et de miel sauvage.

Mon analyse :
Jean est présenté de façon typique comme un prophète déclamant en accord avec les plus grands prophètes antérieurs et vivant dans l’ascèse.

5 – Alors Jérusalem, toute la Judée et toute la contrée du Jourdain sortaient vers lui,
6 – ils étaient immergés par lui dans le cours du Jourdain et avouaient leurs péchés.
7 – Comme il voyait beaucoup de pharisiens et de saduccéens venir à l’immersion, il leur dit : Race de vipères, qui vous a montré à fuir la colère qui vient ?
8 – Faites donc du fruit digne de la conversion
9 – et n’allez pas dire en vous-mêmes : Nous avons Abraham pour père ; car je vous que Dieu peut de ces pierres susciter des enfants à Abraham.
10 – Déjà la cognée est à la racine des arbres ; tout arbre donc qui ne fait pas de beau fruit est coupé et jeté au feu.

Mon analyse :
Jean se comporte comme un membre d’une secte juive qui fait des prosélytes et qui s’oppose violemment aux autres sectes dominantes. Nous sommes dans une volonté de séparer les hommes, non pas sur la base de leurs actes mais selon ce qu’ils sont.

11 – Moi je vous immerge dans l’eau pour la conversion ; celui qui vient derrière moi est plus fort que moi, je ne suis pas digne de porter ses chaussures ; lui vous immergera dans l’Esprit saint et le feu.
12 – Il a la pelle en main, il nettoiera son aire et il ramassera son blé dans la grange mais il brûlera la balle au feu inextinguible.

Mon analyse :
Là on est plus proche de Jean car il s’agit de valider le baptême d’esprit, mais la volonté de menacer de l’enfer est toujours là.

13 – Alors de Galilée Jésus arrive au Jourdain près de Jean pour être immergé par lui.
14 – Mais Jean l’empêchait : J’ai besoin d’être immergé par toi et c’est toi qui viens à moi ?
15 – Jésus lui répondit : Laisse, pour l’instant ; il convient que nous remplissions ainsi toute justice. Alors il laisse.
16 – Sitôt immergé, Jésus remonta des eaux et voilà que les cieux s’ouvrirent ; il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui,
17 – et voilà, que des cieux, une voix dit : Celui-ci est mon fils, l’aimé dont je suis content.

Mon analyse :
Cette fois Jean semble reconnaître clairement Jésus et l’immersion est validée par l’apparition de l’Esprit saint. Cette présentation fait donc du baptême d’eau un précurseur du baptême d’esprit, ce que les cathares rejettent. Quant à la voix, elle n’est pas admise en catharisme où Dieu est étranger et absent de ce monde.

Revenir au sommaire

Faites connaître cet article à vos amis !

Information

Contenu soumis aux droits d'auteur.

0