Évangile selon Matthieu – Chapitre 26

1 525 vue(s)

Ce texte est tiré du Nouveau Testament publié dans la collection La Bibliothèque de la Pléiade des éditions NRF Gallimard.
Introduction de Jean Grosjean, textes traduits, présentés et annotés par Jean Grosjean et Michel Léturmy avec la collaboration de Paul Gros.
Afin de respecter le droit d’auteur, l’introduction, les présentations et les annotations ne sont pas reproduites. Je vous invite donc à vous procurer ce livre pour bénéficier pleinement de la grande qualité de cet ouvrage.

ÉVANGILE SELON MATTHIEU

Chapitre vingt-six

1 – Quand il eut fini tout ce discours, Jésus dit à ses disciples :
2 – Vous savez que dans deux jours c’est la Pâque ; le fils de l’homme aussi est livré pour être crucifié.
3 – Alors les grands prêtres et les anciens du peuple se rassemblèrent dans la cour du grand prêtre appelé Caïphe,
4 – et tinrent conseil pour se saisir de Jésus par ruse et le tuer.
5 – Mais ils disaient : Pas pendant la fête, de peur qu’il y ait du tumulte dans le peuple.

Mon analyse :
L’entame du chapitre nous annonce ce qui va être développé : la passion. Le caractère malin de l’action qui va être menée est mis en exergue.

6 – Comme Jésus était à Béthanie dans la maison de Simon le lépreux,
7 – une femme s’approcha de lui avec un flacon de parfum de grand prix, et elle le lui versa sur la tête pendant qu’il était à table.
8 – En voyant cela, les disciples s’indignèrent et dirent : À quoi bon cette perte ?
9 – Car on aurait pu le vendre cher et en donner le prix aux pauvres !
10 – Jésus le sut et leur dit : Pourquoi fatiguez-vous cette femme ? car elle a bien travaillé pour moi.
11 – Car vous aurez toujours les pauvres avec vous, mais vous ne m’aurez pas toujours.
12 – Si elle a renversé ce parfum sur mon corps, c’est en vue de mon ensevelissement.
13 – Oui je vous le dis, où que soit proclamé cet évangile de par le monde, on parlera aussi de ce qu’elle vient de faire, et on se souviendra d’elle.

Mon analyse :
L’épisode de la femme au parfum est ici traité de façon plus simple et rapide que chez Jean. Jésus insiste sur le caractère rituel en vue de sa mort de cet acte.

14 – Alors l’un des douze, appelé Judas Iscariote, alla vers les grands prêtres
15 – et dit : Que voulez-vous me donner, et je vous le livrerai ? Ils lui comptèrent trente pièces d’argent.
16 – Et dès lors il cherchait une occasion pour le livrer.
17 – Le premier jour des azymes, les disciples s’approchèrent de Jésus et lui dirent : Où veux-tu que nous t’apprêtions de quoi manger la pâque ?
18 – Il répondit : Allez-vous-en à la ville, chez un tel, et dites-lui : Le maître te dit : Mon instant est proche : je fais la pâque chez toi avec mes disciples.
19 – Et les disciples firent comme Jésus leur avait prescrit, et ils apprêtèrent la pâque.
20 – Le soir venu, il se mit à table avec les douze.
21 – Et comme ils mangeaient, il dit : Oui je vous le dis, l’un de vous va me livrer.
22 – Très tristes, ils commencèrent chacun à lui dire : Est-ce moi, seigneur ?
23 – Il répondit : Celui qui a trempé la main dans le plat avec moi, c’est lui qui va me livrer.
24 – Le fils de l’homme s’en va, selon ce qui est écrit de lui : mais malheur à l’homme par qui le fils de l’homme est livré ! Il aurait été bon pour cet homme de ne pas naître !
25 – Judas qui le livrait lui dit à part : Est-ce moi, rabbi ? Il lui répond : Tu l’as dit.

Mon analyse :
Judas est présenté comme agissant uniquement par vénalité. Jésus fait préparer la pâque en insistant sur la caractère imminent de sa mort. Judas est dévoilé par Jésus.

26 – Comme ils mangeaient, Jésus prit du pain, le bénit, le rompit et le donna aux disciples; il dit : Prenez, mangez, c’est mon corps.
27 – Et il prit une coupe, rendit grâces, la leur donna et dit : Buvez-en tous,
28 – car c’est mon sang, celui de l’alliance, répandu pour beaucoup en rémission des péchés.
29 – Je vous le dis, je ne boirai plus désormais de ce produit de la vigne jusqu’à ce jour où j’en boirai du nouveau avec vous, dans le règne de mon père.
30 – Après le cantique ils sortirent au mont des Oliviers.
31 – Alors Jésus leur dit : Cette nuit, je vous scandaliserai tous ; car il est écrit : Je frapperai le berger, et les brebis du troupeau seront dispersées ;
32 – mais une fois relevé je vous précéderai en Galilée.
33 – Pierre lui dit à part : S’ils se scandalisent tous de toi, jamais moi je ne me scandaliserai.
34 – Jésus lui dit : Oui je te le dis : cette nuit, avant qu’un coq chante, tu me renieras trois fois.
35 – Pierre lui dit : Même si je devais mourir avec toi je ne te renierai pas. Et tous les disciples dirent pareil.

Mon analyse :
Là encore le cérémoniel est rapidement décrit sans autre explication. Cela renforce la vision sacrificielle. Ensuite, on voit comment Jésus manifeste l’abandon qui l’attend.

36 – Jésus vient alors avec eux dans un domaine appelé Gethsémani, et il dit aux disciples : Asseyez-vous ici pendant que je vais prier là-bas.
37 – Il prit Pierre et les deux fils de Zébédée et il commença à s’attrister, et à se dégoûter.
38 – Alors il leur dit : Mon âme est triste à mourir. Demeurez ici et tenez-vous éveillés avec moi.
39 – Il s’avança un peu, tomba sur la face, et pria ; il dit : Mon père, s’il est possible, que passe loin de moi cette coupe ! Cependant, non pas comme je veux, mais comme tu veux.
40 – Puis il vient vers les disciples et les trouve endormis ; il dit à Pierre : Ainsi vous n’avez pas pu vous tenir éveillés une heure avec moi ?
41 – Réveillez-vous et priez, pour ne pas être mis à l’épreuve. L’esprit est prompt et la chair est faible.
42 – Une deuxième fois il s’en alla prier et dit : Mon père, si cette coupe ne peut passer sans que je la boive, que ta volonté soit faite.
43 – Puis il revint et les trouva qui dormaient, car leurs yeux étaient alourdis.
44 – Et il les laissa encore et s’en alla prier une troisième fois, en redisant les mêmes paroles.
45 – Alors il vient vers les disciples et leur dit : Eh bien dormez, reposez-vous ! Voici que l’heure approche et le fils de l’homme est livré aux mains des pécheurs.

Mon analyse :
Là encore, Jésus manifeste l’abandon dans lequel il se sent, à la fois de la part de Dieu et de la part des disciples. Finalement, il s’y résigne.

46 – Levez-vous ! Allons ! voici que celui qui me livre approche.
47 – Comme il parlait encore, voilà Judas, l’un des douze, et avec lui venait de chez les grands prêtres et les anciens du peuple une grosse foule avec des sabres et des bâtons.
48 – Et celui qui le livrait leur avait donné ce signe : Celui à qui je donnerai un baiser, c’est lui ; tenez-le.
49 – Et aussitôt s’approchant de Jésus il dit : Bonsoir, rabbi ! et il lui donna le baiser.
50 – Jésus lui dit : Camarade, ainsi te voilà. Alors ils s’approchèrent, mirent la main sur Jésus et le tinrent.
51 – Et voilà qu’un de ceux qui étaient avec Jésus tendit la main, dégaina son sabre et, frappant l’esclave du grand prêtre, il lui arracha l’oreille.
52 – Alors Jésus lui dit : Remets ton sabre en place, car tous ceux qui prennent le sabre, périront par le sabre.
53 – Crois-tu que je ne pourrais pas faire appel à mon père, qui mettrait à l’instant à ma disposition plus de douze légions d’anges ?
54 – mais comment seraient remplies les écritures ? Car il doit en être ainsi.
55 – Alors Jésus dit aux foules : Est-ce contre un bandit que vous êtes sortis avec des sabres et des bâtons pour me prendre ? Chaque jour j’enseignais, assis dans le temple, et vous ne vous êtes pas saisis de moi !
56 – Mais tout cela arriva pour remplir les écrits des prophètes. Alors tous les disciples le laissèrent et s’enfuirent.

Mon analyse :
La trahison s’accomplit et malgré une maigre résistance les disciples l’abandonnent.

57 – Ceux qui s’étaient saisis de Jésus l’emmenèrent chez Caïphe le grand prêtre, où les scribes et les anciens s’étaient rassemblés.
58 – Pierre le suivit de loin jusqu’à la cour du grand prêtre ; il entra à l’intérieur et s’assit avec les gardes, pour voir la fin.
59 – Les grands prêtres et tout le Sanhédrin cherchaient un faux témoignage contre Jésus pour le faire mourir ;
60 – et ils n’en trouvèrent pas, alors que beaucoup de faux témoins se présentaient. Enfin il s’en présenta deux
61 – qui déclarèrent : Celui-ci a dit : Je peux défaire le sanctuaire de Dieu et le rebâtir en trois jours.
62 – Le grand prêtre se leva et lui dit : Tu ne réponds rien ? Qu’est-ce qu’ils témoignent contre toi ?
63 – Mais Jésus se taisait. Le grand prêtre lui dit : Je t’adjure par le Dieu vivant de nous dire si c’est toi le christ, le fils de Dieu.
64 – Jésus lui répond : Tu l’as dit. D’ailleurs, je vous le dis, vous verrez désormais le fils de l’homme assis à la droite de la Puissance venir sur les nuées du ciel.
65 – Alors le grand prêtre déchira ses vêtements et dit : Il a blasphémé ; qu’avons-nous encore besoin de témoins ? Vous venez d’entendre le blasphème ;
66 – que vous en semble ? Ils répondirent : Il est passible de mort.
67 – Alors ils lui crachèrent à la face et le souffletèrent ; d’autres le giflèrent
68 – en disant : Prophétise-nous, christ, qui est-ce qui t’a frappé ?

Mon analyse :
Conformément aux prescriptions de la loi mosaïque, le chef d’accusation est validé et la sentence prononcée.

69 – Quant à Pierre, il était assis dehors, dans la cour. Une fille s’approcha de lui et dit : Toi aussi tu étais avec Jésus le Galiléen.
70 – Mais il le nia devant tous et dit : Je ne sais pas de quoi tu parles.
71 – Comme il sortait vers le porche, une autre le vit et dit à ceux qui étaient là : Celui-ci était avec Jésus le nazaréen.
72 – Et il le nia encore avec serment Je ne connais pas cet homme.
73 – Peu après, ceux qui étaient là s’approchèrent et dirent à Pierre : Tu es vraiment des leurs, on le voit à ton parler.
74 – Alors il commença à dire des anathèmes, il jurait : je ne connais pas cet homme. Et aussitôt un coq chanta.
75 – Et Pierre se souvint de la parole que Jésus avait dite : Avant qu’un coq chante tu me renieras trois fois. Il sortit et pleura amèrement.

Mon analyse :
Pierre, présenté comme le moins lâche, concrétise la prédiction de Jésus et finalise son abandon. Ainsi Jésus reste seul ce qui renforce son sacrifice.

Revenir au sommaire

Faites connaître cet article à vos amis !

Information

Contenu soumis aux droits d'auteur.

0