Évangile selon Matthieu – Chapitre 12

1 616 vue(s)

Ce texte est tiré du Nouveau Testament publié dans la collection La Bibliothèque de la Pléiade des éditions NRF Gallimard.
Introduction de Jean Grosjean, textes traduits, présentés et annotés par Jean Grosjean et Michel Léturmy avec la collaboration de Paul Gros.
Afin de respecter le droit d’auteur, l’introduction, les présentations et les annotations ne sont pas reproduites. Je vous invite donc à vous procurer ce livre pour bénéficier pleinement de la grande qualité de cet ouvrage.

ÉVANGILE SELON MATTHIEU

Chapitre douze

1 – Alors Jésus allait parmi les blés, un jour de sabbat. Ses disciples eurent faim, ils commencèrent à cueillir des épis et à manger.
2 – À cette vue, les pharisiens lui dirent : Voilà que tes disciples font ce qu’on n’a pas le droit de faire un jour de sabbat
3 – II leur dit : N’avez-vous pas lu ce qu’a fait David quand lui et ses hommes ont eu faim,
4 – comment il est entré dans la maison de Dieu et a mangé les pains de proposition, que lui ni ses hommes n’avaient le droit de manger, mais les prêtres seulement ?
5 – Ou n’avez-vous pas lu dans la Loi que, le jour du sabbat, les prêtres dans le temple profanent le sabbat et sont innocents ?
6 – Et je vous dis qu’il y a ici plus grand que le temple.
7 – Si vous saviez ce que signifie : Je veux la miséricorde et non le sacrifice, vous ne condamneriez pas les innocents.
8 – Car le fils de l’homme est seigneur du sabbat.
9 – Puis il s’en alla et vint à leur synagogue.
10 – Et voilà un homme qui avait une main sèche. Ils questionnèrent Jésus, ils dirent : A-t-on le droit de soigner, un jour de sabbat ? c’était pour l’accuser.
11 – Mais il leur dit : Quel est parmi vous l’homme qui, n’ayant qu’une brebis et qu’elle tombe dans un trou, un jour de sabbat, ne va s’en saisir et la relever ?
12 – Combien vaut donc mieux un homme qu’une brebis ! De sorte qu’on a le droit de bien faire, un jour de sabbat.
13 – Alors il dit à l’homme : Tends ta main. Il la tendit et elle fut rétablie saine comme l’autre.

Mon analyse :
Une fois encore Jésus démontre que les prescriptions de la Loi mosaïque sont incohérentes. Il rejette la notion de sacrifice qui est à la base de cette Loi et lui substitue la notion de miséricorde, c’est-à-dire d’Amour. Cela n’empêchera pas ceux qui n’auront pas compris ce message de faire de sa mort un sacrifice et non un acte de miséricorde.

14 – Une fois sortis, les pharisiens tinrent conseil contre lui pour le perdre,
15 – mais Jésus le sut et il se retira. Beaucoup le suivirent, il les soigna tous
16 – et leur enjoignit de ne pas le faire connaître,
17 – afin de remplir cette parole du prophète Isaïe qui dit :
18 – Voici mon esclave que j’ai choisi, mon aimé, celui que mon âme approuve, je mettrai mon esprit sur lui et il annoncera aux nations un jugement ;
19 – il ne querellera ni ne criera et nul n’entendra sa voix dans les rues,
20 – il ne cassera pas le roseau usé et n’éteindra pas la mèche fumante, jusqu’à ce qu’il ait poussé le jugement à la victoire ;
21 – et les nations espéreront en son nom.

Mon analyse :
Là encore, au lieu d’une annonce de salut, c’est le jugement qui est attribué à Jésus. Ce retour aux fondements mosaïques est typique de Matthieu, montrant ainsi une incompréhension du message christique.

22 – Puis on lui présenta un démoniaque aveugle et muet, et il le soigna, en sorte que le muet se mit à parler et à regarder.
23 – Et toutes les foules, hors d’elles, disaient : Ne serait-il pas le fils de David ?
24 – En entendant cela, les pharisiens dirent : Il ne chasse les démons que par Béelzéboul, chef des démons !
25 – Mais il sut leurs pensées et leur dit : Tout règne partagé contre lui-même est dévasté, et toute ville ou maison partagée contre elle-même ne tiendra pas.
26 – Si le Satan chasse le Satan il est partagé contre lui-même, comment tiendra donc son règne ?
27 – Et si je chasse les démons par Béelzéboul, par qui vos fils les chassent-ils ? Voilà pourquoi ils seront vos juges.
28 – Mais si c’est par l’Esprit de Dieu que je chasse les démons, c’est que le règne de Dieu est sur vous.
29 – Ou comment quelqu’un peut-il entrer dans la maison du vigoureux et s’emparer de ses affaires, à moins d’abord de lier le vigoureux ? alors il pillera sa maison.
30 – Qui n’est pas avec moi est contre moi, et qui ne rassemble pas avec moi disperse.
31 – C’est pourquoi je vous dis que tout péché ou blasphème sera remis aux hommes, mais le blasphème contre l’Esprit ne sera pas remis.
32 – Celui qui dit une parole contre le fils de l’homme, elle lui sera remise, mais celui qui en dit une contre l’Esprit saint, elle ne lui sera remise ni dans cet âge-ci ni dans l’autre.
33 – Ou bien faites l’arbre bon, et son fruit est bon ; ou bien faites l’arbre pourri, et son fruit est pourri. Car au fruit on connaît l’arbre.
34 – Race de vipères, que pouvez-vous dire de bon, mauvais que vous êtes ? Ce que dit la bouche vient du trop-plein du cœur.
35 – L’homme bon, de son bon trésor, tire du bon ; l’homme mauvais, de son mauvais trésor, tire du mauvais.
36 – Je vous le dis, toute parole oiseuse que disent les hommes, ils en rendront compte, au jour du jugement,
37 – car par tes paroles tu seras justifié et par tes paroles tu seras condamné.

Mon analyse :
L’accusation du miracle opéré par l’aide de Satan est typique de ceux qui refusent de se remettre en question. Jésus en profite pour indiquer aux hommes qu’ils ne doivent pas se monter les uns contre les autres car ils sont de même nature et toute querelle conduit à leur perte. Il ne veut pas rassembler à son profit mais pour Dieu et aucune agression n’est grave que celle qui rejette l’appel de Dieu.

38 – Alors quelques scribes et pharisiens lui dirent à part : Maître, nous voudrions voir un signe de toi.
39 – Il leur répondit : Une génération mauvaise et adultère recherche un signe ! Il ne lui sera donné de signe que celui du prophète Jonas,
40 – car, de même que Jonas a été trois jours et trois nuits dans le ventre du monstre, ainsi le fils de l’homme sera trois jours et trois nuits dans le cœur de la terre.
41 – Les hommes de Ninive ressusciteront, lors du jugement, avec cette génération-ci, et ils la condamneront, car à la prédication de Jonas ils se sont convertis ; et il y a ici plus que Jonas.
42 – La reine du Sud se lèvera, lors du jugement, avec cette génération-ci, et elle la condamnera, car elle est venue du bout de la terre entendre la sagesse de Salomon, et il y a ici plus que Salomon.
43 – Quand l’esprit impur sort de l’homme il parcourt des lieux arides, il cherche du repos et n’en trouve pas ;
44 – alors il dit : Je retournerai dans ma maison d’où je suis sorti. Il vient et la trouve vacante, balayée, en ordre.
45 – Alors il va prendre avec lui sept autres esprits plus mauvais que lui, et ils viennent habiter là, et le dernier état de cet homme est pire que le premier. Ainsi en sera-t-il de cette génération mauvaise.

Mon analyse :
Jésus prononce un anathème sur les hommes qui en sont arrivés au point que la recherche de Dieu est oubliée au profit d’une pratique codifiée qui est tournée vers leurs intérêts et non vers Dieu. Il ne se leurre pas sur leur demande de signe qui démontre leur absence de foi.

46 – Pendant qu’il parlait encore aux foules, voilà que sa mère et ses frères étaient dehors, cherchant à lui parler.
47 – Quelqu’un lui dit : Voilà que ta mère et tes frères sont dehors et cherchent à te parler.
48 – II répondit à celui qui le lui disait : Qui est ma mère ? et qui sont mes frères ?
49 – et, tendant la main vers ses disciples, il dit : Voilà ma mère et mes frères.
50 – Car quiconque fait la volonté de mon père qui est dans les cieux, celui-là est mon frère, ma sœur, ma mère.

Mon analyse :
Jésus rappelle que ce qui nous lie, les uns aux autres, ce ne sont pas les liens charnels mais ceux de l’amour de Dieu. Cependant, Matthieu nous dit que Jésus a des frères. Cette notion répétée chez un autre évangéliste laisse peu de doute sur l’opinion des Juifs et des premiers disciples qui n’imaginaient pas la famille de Jésus autrement que selon la tradition, avec plusieurs enfants.

Revenir au sommaire

Faites connaître cet article à vos amis !

Information

Contenu soumis aux droits d'auteur.

0