Évangile selon Marc – Chapitre 14

1 613 vue(s)

Ce texte est tiré du Nouveau Testament publié dans la collection La Bibliothèque de la Pléiade des éditions NRF Gallimard.
Introduction de Jean Grosjean, textes traduits, présentés et annotés par Jean Grosjean et Michel Léturmy avec la collaboration de Paul Gros.
Afin de respecter le droit d’auteur, l’introduction, les présentations et les annotations ne sont pas reproduites. Je vous invite donc à vous procurer ce livre pour bénéficier pleinement de la grande qualité de cet ouvrage.

ÉVANGILE SELON MARC

Chapitre quatorze

1 – On était à deux jours de la Pâque et des azymes. Les grands prêtres et les scribes cherchaient comment se saisir de lui par ruse et le tuer.
2 – Car ils disaient : Pas pendant la fête, sinon il y aura un tumulte du peuple.
3 – Comme il était à Béthanie dans la maison de Simon le lépreux et qu’il était à table, une femme vint avec un flacon de parfum de nard authentique très coûteux ; elle brisa le flacon et le lui versa sur la tête.
4 – Il y en avait qui s’indignaient entre eux : À quoi bon perdre ce parfum ?
5 – Ce parfum-là aurait pu se vendre plus de trois cents deniers qu’on aurait donnés aux pauvres. Et ils grondaient après elle.
6 – Mais Jésus dit : Laissez-la. Pourquoi la fatiguez-vous ? Elle a bien travaillé pour moi.
7 – Car vous aurez toujours les pauvres avec vous, et vous pourrez leur faire du bien quand vous voudrez, mais vous ne m’aurez pas toujours.
8 – Elle a fait ce qu’elle a pu : elle a prévu d’embaumer mon corps pour l’ensevelissement.
9 – Oui je vous le dis, où que l’évangile soit proclamé, de par le monde, on parlera aussi de ce qu’elle vient de faire et on se souviendra d’elle.

Mon analyse :
Ce que nous révèle l’épisode de la femme au parfum est une notion qui figure dans Luc (10, 38-42) et qui met en avant l’action tournée vers le Bien et pas vers le monde. Agir en esprit n’est pas se soucier de ce que cette action fera en positif pour le monde ; elle peut même être neutre pour le monde cela importe peu. Ce qui importe est qu’elle soit faite dans un esprit de Bienveillance.

10 – Judas Iscarioth, l’un des douze, s’en alla vers les grands prêtres, pour le leur livrer.
11 – Ils se réjouirent de l’entendre et promirent de lui donner de l’argent. Il cherchait donc l’occasion de le livrer.
12 – Le premier jour des azymes, où on immolait la pâque, ses disciples lui disent : Où veux-tu que nous allions t’apprêter de quoi manger la pâque ?
13 – Il envoie deux de ses disciples et leur dit : Allez-vous-en à la ville. Un homme portant une cruche d’eau va venir au-devant de vous ; suivez-le
14 – et, où qu’il entre, dites au maître de maison : Le maître dit : Où est mon auberge, que j’y mange la pâque avec mes disciples ?
15 – Et lui vous montrera à l’étage une grande salle toute garnie. Faites-y nos préparatifs.
16 – Les disciples sortirent, vinrent à la ville et trouvèrent tout comme il le leur avait dit, et ils apprêtèrent la pâque.
17 – Le soir venu, il vient avec les douze.
18 – Comme ils étaient à table et mangeaient, Jésus dit : Oui je vous le dis, l’un de vous va me livrer, un qui mange avec moi.
19 – Ils commencèrent à s’attrister et à lui dire un par un : Est-ce moi ?
20 – Il leur dit : L’un des douze, un qui trempe au plat avec moi.
21 – Car le fils de l’homme s’en va, selon ce qui est écrit de lui ; mais malheur à l’homme par qui le fils de l’homme est livré ! Il aurait été bon pour cet homme de ne pas naître.
22 – Comme ils mangeaient, il prit du pain, le bénit, le rompit et le leur donna ; il dit : Prenez, c’est mon corps.
23 – Et il prit une coupe, rendit grâces, la leur donna, et ils y burent tous.
24 – Il leur dit : C’est mon sang, celui de l’alliance, répandu pour beaucoup.
25 – Oui je vous le dis, jamais plus je ne boirai du produit de la vigne jusqu’à ce jour où j’en boirai du nouveau dans le règne de Dieu.
26 – Après le cantique ils sortirent au mont des Oliviers.
27 – Et Jésus leur dit : Vous allez tous être scandalisés. Car il est écrit : Je frapperai le berger et les brebis seront dispersées.
28 – Mais une fois relevé je vous précéderai en Galilée.
29 – Pierre lui dit : Même s’ils se scandalisent tous, du moins pas moi.
30 – Et Jésus lui dit : Oui je te le dis : Toi, aujourd’hui, cette nuit, avant que le coq chante deux
fois tu me renieras trois fois.
31 – Et il disait de plus belle : Quand je devrais mourir avec toi, je ne te renierai pas. Et tous en disaient autant.

Mon analyse :
Cette partie mêle l’annonce de la trahison et le message de la parole d’alliance. Contrairement à ce qu’affirme la théorie d’un Judas chargé de mission par Jésus pour accomplir son destin, ici il est clairement dévalorisé. Pierre y est montré dans sa bonne volonté qui renforcera plus tard sa faiblesse.

32 – Ils viennent donc dans un domaine appelé Gethsémani. Il dit à ses disciples : Asseyez-vous ici pendant que je vais prier.
33 – Et il prend avec lui Pierre, Jacques et Jean. Il commença à être saisi, à se dégoûter.
34 – Il leur dit : Mon âme est triste à mourir. Demeurez ici et tenez-vous éveillés.
35 – Il s’avançait un peu, tombait par terre et priait pour que, si c’était possible, cette heure passe loin de lui.
36 – Il disait : Abba, Père, tout t’est possible, écarte de moi cette coupe. Cependant, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux.
37 – Il revient et les trouve endormis. Il dit à Pierre : Simon, tu dors ? tu n’as pas pu te tenir éveillé une heure ?
38 – Réveillez-vous et priez, pour ne pas être mis à l’épreuve. L’esprit est prompt et la chair est faible.
39 – II s’en alla encore et pria en disant la même parole.
40 – Puis il revint et les trouva qui dormaient, car leurs yeux étaient alourdis. Et ils ne savaient que lui répondre.
41 – II revient pour la troisième fois et leur dit : Eh bien, dormez, reposez-vous !… Cela suffit. L’heure est venue : voilà que le fils de l’homme est livré aux mains des pécheurs.

Mon analyse :
Jésus est montré dans sa faiblesse et presque dans sa peur de ce qui va advenir. Il est seul car ceux qui l’entourent ne sont pas encore aptes à être vraiment ses disciples.

42 – Levez-vous ! Allons : voilà que celui qui me livre approche.
43 – Aussitôt, comme il parlait encore, Judas, l’un des douze, arrive et avec lui venait de la part des grands prêtres, des scribes et des anciens, une foule avec des sabres et des bâtons.
44 – Et celui qui le livrait leur avait donné ce signe : Celui à qui je donnerai un baiser, c’est lui, tenez-le et menez-le ferme.
45 – Il vint aussitôt, s’approcha de lui et dit : Rabbi ; et il lui donna le baiser.
46 – Ils mirent la main sur lui et se saisirent de lui.
47 – Et quelqu’un de ceux qui étaient là dégaina son sabre, frappa l’esclave du grand prêtre et lui arracha l’oreille.
48 – Alors Jésus leur répondit : Est-ce contre un bandit que vous êtes sortis avec des sabres et des bâtons pour me prendre ?
49 – Chaque jour j’étais devant vous, j’enseignais dans le temple, et vous ne vous êtes pas saisis de moi. Mais c’est pour remplir les écritures.
50 – Tous le laissèrent et s’enfuirent.
51 – Un jeune homme le suivait vêtu d’un linge à même la peau ; on se saisit de lui,
52 – mais il quitta le linge et s’enfuit nu.
53 – Ils emmenèrent Jésus chez le grand prêtre, et tous s’y rassemblent : grands prêtres, anciens et scribes.
54 – Pierre le suivit de loin, jusqu’à l’intérieur de la cour du grand prêtre ; il était assis avec les gardes et se chauffait à la flamme.

Mon analyse :
La scène nous montre un Jésus calme et détendu et des disciples effrayés qui s’enfuient. Pierre suit de loin et n’ose se rapprocher.

55 – Quant aux grands prêtres et tout le Sanhédrin, ils cherchaient un témoignage contre Jésus, pour le faire mourir, et ils n’en trouvaient pas ;
56 – car beaucoup témoignaient à faux contre lui, et les témoignages n’étaient pas concordants.
57 – Quelques-uns se levèrent qui témoignaient à faux contre lui et disaient :
58 – Nous l’avons entendu dire : Je vais défaire ce sanctuaire fait à la main et en trois jours j’en bâtirai un autre qui ne sera pas fait à la main.
59 – Même là-dessus, leur témoignage n’était pas concordant.
60 – Le grand prêtre se leva devant tous et questionna Jésus, il dit : Tu ne réponds rien ? Qu’est-ce qu’ils témoignent contre toi ?
61 – Mais lui se taisait, ne répondait rien. Le grand prêtre le questionnait encore, il lui dit : Est-ce toi le christ, le fils du Béni ?
62 – Jésus dit : C’est moi ; et vous allez voir le fils de l’homme assis à droite de la Puissance venir avec les nuées du ciel.
63 – Le grand prêtre déchira ses tuniques et dit Qu’avons-nous encore besoin de témoins ?
64 – Vous avez entendu le blasphème. Que vous semble ? Et tous jugèrent qu’il était passible de mort.
65 – Quelques-uns commencèrent à lui cracher dessus, à lui voiler la face, à le souffleter, à lui dire : Prophétise ! Et les gardes le recevaient avec des coups.
66 – Comme Pierre était en bas dans la cour, une des filles de chez le grand prêtre vient
67 – et voit Pierre qui se chauffe ; elle le regarde et lui dit : Toi aussi tu étais avec Jésus de Nazareth.
68 – Mais il le nia, il dit : Je ne sais pas, je ne comprends pas de quoi tu parles. Et il sortit de là vers le vestibule. Un coq chanta.
69 – La fille le vit et recommença à dire à ceux qui étaient là : C’est un des leurs.
70 – Et il le nia encore. Peu après, ceux qui étaient là disaient encore à Pierre : Tu es vraiment des leurs, car tu es galiléen.
71 – Et il commença à sacrer et à jurer : Je ne connais pas cet homme dont vous parlez.
72 – Aussitôt, pour la deuxième fois un coq chanta. Et Pierre se souvint de la parole que Jésus lui avait dite : Avant que le coq chante deux fois tu me renieras trois fois. Et il se mit à pleurer.

Mon analyse :
Ceux qui s’acharnent contre Jésus produisent des témoignages qui sont dit faux. Pourtant la remarque concernant le temple est vraie, même si les témoins ne l’ont pas comprise dans son sens allégorique. Pierre commet ses trois reniements. Ce qui diffère est qu’il y a deux chants du coq, à la fois pour montrer la brièveté de la scène et pour montrer que Pierre est inattentif à ce qui se passe car le premier chant aurait pu l’alerter sur ce qu’il était en train de commettre.

Revenir au sommaire

Faites connaître cet article à vos amis !

Information

Contenu soumis aux droits d'auteur.

0