Évangile de Luc – Chapitre 17

1 442 vue(s)

Ce texte est tiré du Nouveau Testament publié dans la collection La Bibliothèque de la Pléiade des éditions NRF Gallimard.
Introduction de Jean Grosjean, textes traduits, présentés et annotés par Jean Grosjean et Michel Léturmy avec la collaboration de Paul Gros.
Afin de respecter le droit d’auteur, l’introduction, les présentations et les annotations ne sont pas reproduites. Je vous invite donc à vous procurer ce livre pour bénéficier pleinement de la grande qualité de cet ouvrage.

ÉVANGILE SELON LUC

CHAPITRE 17

1 – Et il dit à ses disciples : Il est impossible que n’arrivent pas les scandales ; mais malheur à celui par qui ils arrivent !
2 – il vaudrait mieux pour lui qu’on lui passe autour du cou une pierre de meule et qu’on le rejette à la mer, plutôt que de scandaliser un de ces petits-là.

Mon analyse :
Jésus fait référence aux persécutions que vont connaître ses adeptes.

3 – Prenez garde à vous-mêmes. Si ton frère vient à pécher, tance-le et, s’il se convertit, remets-lui.
4 – Et s’il pèche sept fois le jour contre toi mais que sept fois il se retourne vers toi et dise : Je me convertis, tu lui remettras.

Mon analyse :
La Bienveillance nous amène naturellement à faire preuve d’une grande patience envers nos frères, comme nous nécessitons une grande patience de leur part en raison de nos fautes.

5 – Les apôtres dirent au Seigneur : Ajoute-nous de la foi.
6 – Et le Seigneur dit : Si vous aviez de la foi gros comme une graine de sanve, vous diriez à ce mûrier : Déracine-toi et plante-toi dans la mer, et il vous obéirait.
7 – Qui d’entre vous, si son esclave est au labour ou au pâturage, va lui dire, à son retour des champs : Va vite t’étendre ?
8 – Est-ce qu’il ne lui dira pas plutôt : Apprête-moi à dîner, ceins-toi et fais le service, que je mange et que je boive ; après quoi tu mangeras et tu boiras ?
9 – A-t-on un merci pour l’esclave qui a exécuté les instructions ?
10 – Ainsi, vous aussi, quand vous avez exécuté toutes vos instructions, dites : Nous sommes des esclaves inutiles, nous avons fait ce que nous devions faire.

Mon analyse :
Nous sommes tolérants envers nous et intolérants envers les autres. Les disciples demandent un surplus de foi mais Jésus leur fait remarquer qu’ils n’en ont pas du tout. De même, nous surestimons nos qualités et ne tenons pas compte des efforts des autres. Nous croyons faire œuvre utile alors que ce que nous faisons n’est rien au point de vue de Dieu. Apprenons l’humilité.

11 – Comme il se rendait à Jérusalem, il passait entre la Samarie et la Galilée.
12 – Et à l’entrée d’un bourg dix lépreux vinrent au-devant de lui et se tinrent à distance.
13 – Ils élevèrent la voix et dirent Jésus, maître, aie pitié de nous !
14 – À cette vue il leur dit : Allez vous montrer aux prêtres. Et pendant qu’ils s’en allaient, ils furent purifiés.
15 – L’un d’eux, dès qu’il se vit guéri, retourna en glorifiant Dieu à grande voix,
16 – tomba sur la face aux pieds de Jésus et le remercia. C’était un Samaritain.
17 – Jésus dit à part : Est-ce que les dix n’ont pas été purifiés ? Où sont les neuf autres ?
18 – On n’a donc trouvé que cet étranger pour retourner rendre gloire à Dieu ?
19 – Et il lui dit : Lève-toi et va ! ta foi t’a sauvé.

Mon analyse :
Ces dix lépreux que Jésus guérit sans même les approcher sont envoyés au prêtre car il est le seul à pouvoir valider leur guérison. Le Samaritain lui a ressenti le besoin de remercier Jésus mais pas les dix autres, qu’on imagine Juifs, car il a compris que c’est par Jésus qu’est intervenu le salut divin. Luc veut nous dire que la reconnaissance de la parole divine viendra plus facilement des étrangers au judaïsme, comme l’est le Samaritain — qui est un hérétique du point de vue juif — que des Juifs eux mêmes. C’est une validation de la prédication de Paul.

20 – Les pharisiens lui ayant demandé : Quand vient-il, ce règne de Dieu ? il leur répondit : On n’épie pas la venue du règne de Dieu,
21 – on ne peut pas dire : Le voilà ici, ou : là ; car voilà que le règne de Dieu est au-dedans de vous.
22 – Et il dit aux disciples : Des jours viendront où vous convoiterez de voir un des jours du fils de l’homme et vous ne le verrez pas.
23 – On vous dira : Le voici là ! Le voilà ici ! N’allez pas à sa poursuite.
24 – Car, comme l’éclair éblouissant brille d’un bout à l’autre du ciel, ainsi en sera-t-il du fils de l’homme, en son jour.
25 – Mais d’abord il doit souffrir beaucoup et être rejeté par cette génération.
26 – Et ce qui est arrivé aux jours de Noé arrivera aussi aux jours du fils de l’homme ;
27 – on mangeait, on buvait, on se mariait, on mariait, jusqu’au jour où Noé est entré dans l’arche, et le déluge est venu et les a tous fait périr.
28 – Aux jours de Loth, c’était pareil : on mangeait, on buvait, on achetait, on vendait, on plantait, on bâtissait
29 – et, le jour où Loth est sorti de Sodome, une pluie de feu et de soufre est tombée du ciel et les a fait tous périr.
30 – Ce sera comme cela, le jour où le fils de l’homme sera dévoilé.
31 – Ce jour-là, que celui qui est sur la terrasse et qui a ses affaires dans la maison ne descende pas les prendre ; et pareillement, que celui qui est au champ ne s’en retourne pas en arrière.
32 – Souvenez-vous de la femme de Loth !
33 – Quiconque cherchera à conserver sa vie la perdra ; et quiconque la perdra la gardera vivante.
34 – Cette nuit-là, je vous le dis, de deux qui seront sur un lit, l’un sera pris, l’autre laissé ;
35 – de deux meunières à la même meule, l’une sera prise, l’autre laissée.
36 – De deux qui sont au champ, l’un sera pris, et l’autre, laissé.
37 – Ils lui répondent : Où ? seigneur Et il leur dit : Où est le corps, c’est là que les aigles se rassemblent.

Mon analyse :
Jésus explique que la fin des temps viendra par surprise et soudainement alors que les pharisiens l’imaginent comme un triomphe. En fait, c’est en nous que doivent se faire les miracles pour que nous soyons dignes du salut. Mais beaucoup ne seront pas prêts et devront souffrir davantage pour atteindre l’état de grâce.

Revenir au sommaire

Faites connaître cet article à vos amis !

Information

Contenu soumis aux droits d'auteur.

0