Deuxième lettre de Paul à Timothée – 4

1 541 vue(s)

Ce texte est tiré du Nouveau Testament publié dans la collection La Bibliothèque de la Pléiade des éditions NRF Gallimard.
Introduction de Jean Grosjean, textes traduits, présentés et annotés par Jean Grosjean et Michel Léturmy avec la collaboration de Paul Gros.
Afin de respecter le droit d’auteur, l’introduction, les présentations et les annotations ne sont pas reproduites. Je vous invite donc à vous procurer ce livre pour bénéficier pleinement de la grande qualité de cet ouvrage.

Deuxième lettre à Timothée

Chapitre 4

1 – Je t’adjure devant Dieu et le christ Jésus, qui va juger les vivants et les morts, et par sa manifestation et son règne,
2 – prêche la parole, surviens à temps et à contretemps, prouve coupable, tance, exhorte, en toute générosité et pour enseigner.
3 – Car il y aura un temps où ils ne supporteront plus la saine doctrine mais, selon leurs propres convoitises, il se surchargeront de maîtres et, démangés d’écouter,
4 – ils se détourneront de l’écoute de la vérité, et se tourneront vers des mythes.
5 – Mais toi, sois sobre en tout, et souffre ; fais œuvre d’évangéliste, assure ton service.
6 – Car pour moi, je sers déjà de libation et le temps de mon retour est venu.
7 – J’ai combattu le beau combat, fini la course, gardé la foi.
8 – Du reste m’est réservée la couronne de justice qu’en ce Jour-là me rendra le Seigneur, le juste juge, et non seulement à moi mais à tous ceux qui auront aimé sa manifestation.

Mon analyse :
Paul presse Timothée d’agir car les éléments contraires sont à l’action. En deux versets (2 et 5) ce ne sont pas moins de neuf missions qu’il lui confie. En 4, il prédit les déviations des hommes vers des doctrines mythiques et ésotériques. Nous voyons de nos jours combien elles ont pris le pas chez les hommes. Paul, lui, annonce sa fin prochaine et, comme il fut le premier dans la foi, il se voit comme le premier à se présenter à Christ.

9 – Efforce-toi de venir vite près de moi ;
10 – car Démas m’a abandonné, par amour de cet âge-ci, il est allé à Thessalonique ; Crescens, en Galatie ; Tite, en Dalmatie.
11 – Il n’y a que Luc avec moi. Prends Marc et amène-le avec toi ; car il me sera bien commode pour le service.
12 – J’ai envoyé Tychique à Éphèse.
13 – La casaque que j’ai laissée à Troas, chez Carpus, apporte-la, en venant ; et aussi les livres, surtout les parchemins.
14 – Alexandre le chaudronnier a montré beaucoup de méchanceté envers moi. Le Seigneur lui rendra selon ses œuvres.
15 – Garde-toi de lui, toi aussi, car il s’est fort opposé à nos paroles.
16 – La première fois que j’ai eu à répondre, personne n’a été avec moi ; au contraire, ils m’ont tous abandonné. Que cela ne leur soit pas compté !
17 – Mais le Seigneur s’est tenu près de moi et m’a fortifié pour que, par moi, la prédication soit assurée et que toutes les nations l’entendent; et j’ai été délivré de la gueule du lion.
18 – Le Seigneur me délivrera de toute œuvre mauvaise et me sauvera pour son règne céleste. À lui la gloire dans les âges des âges. Amen.
19 – Salue Prisca et Aquilas, et la maison d’Onésiphore.
20 – Éraste est demeuré à Corinthe, et j’ai laissé Trophime malade à Milet.
21 – Efforce-toi de venir avant l’hiver. Eubule, Pudens, Lin, Claudie et tous les frères te saluent.
22 – Le Seigneur soit avec ton esprit. La grâce soit avec
 vous.

Mon analyse :
Paul termine par des salutations et des demandes plus personnelles. On sent son isolement face à la menace de mort imminente. Seul Luc est resté ; Marc qu’il fait demander le quittera pour Pierre bientôt.

Revenir au sommaire

Faites connaître cet article à vos amis !

Information

Contenu soumis aux droits d'auteur.

0