Deuxième lettre de Paul à Timothée – 3

1 496 vue(s)

Ce texte est tiré du Nouveau Testament publié dans la collection La Bibliothèque de la Pléiade des éditions NRF Gallimard.
Introduction de Jean Grosjean, textes traduits, présentés et annotés par Jean Grosjean et Michel Léturmy avec la collaboration de Paul Gros.
Afin de respecter le droit d’auteur, l’introduction, les présentations et les annotations ne sont pas reproduites. Je vous invite donc à vous procurer ce livre pour bénéficier pleinement de la grande qualité de cet ouvrage.

Deuxième lettre à Timothée

Chapitre 3

1 – Sache que, dans les derniers jours, il y aura des moments difficiles,
2 – car les hommes seront égoïstes, cupides, vantards, outrecuidants, blasphémateurs, indociles aux parents, ingrats, sacrilèges,
3 – insensibles, déloyaux, dénigreurs, incontinents, sauvages, hostiles au bien,
4 – traîtres, précipités, obnubilés, épris de plaisir plus qu’épris de Dieu,
5 – férus des formes de la piété mais négateurs de sa puissance. Détourne-toi d’eux.
6 – Car il y en a parmi eux qui se glissent dans les maisons et captivent des femmelettes chargées de péchés, menées par diverses convoitises
7 – et qui apprennent toujours sans jamais pouvoir en venir à la connaissance de la vérité.
8 – Et de même que Jannès et Jambrès se sont opposés à Moïse, eux aussi s’opposent à la vérité ; ces hommes se détruisent l’intelligence et, pour la foi, ce sont des réprouvés.

Mon analyse :
L’auteur (Paul ?) emploie la technique habituelle dans l’Antiquité, qui vise à dénigrer les adversaires sur le plan moral plutôt que de réfuter leurs arguments. Comme aujourd’hui, les hommes faibles et inconstants sont qualifiés de femmelettes, car ces défauts sont attribuées aux femmes qui ne peuvent prêcher dans les synagogues.

9 – Mais ils n’en seront pas plus avancés, car leur déraison sera évidente pour tous, comme l’a été celle de ces deux-là.
10 – Toi, tu m’as suivi dans mon enseignement, ma méthode, mon dessein, ma foi, ma générosité, ma charité, ma résistance,
11 – mes persécutions, mes souffrances, comme il m’en est arrivé à Antioche, à Iconium et à Lystres. Que de persécutions j’ai supportées ! et de toutes, le Seigneur m’a délivré.
12 – De même, tous ceux qui veulent vivre pieusement dans le christ Jésus seront poursuivis.
13 – Mais les hommes mauvais et les charlatans n’aboutiront qu’au pire, autant égareurs qu’égarés.
14 – Mais toi, demeure en ce que tu as appris et à quoi on t’a fait te fier, sachant de qui tu l’as appris
15 – et que depuis l’enfance tu connais les saintes lettres, celles-là qui peuvent te donner la sagesse pour ton salut par la foi dans le christ Jésus.
16 – Toute écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, démontrer, corriger, former à la justice,
17 – pour que l’homme de Dieu soit paré, préparé à toute bonne œuvre.

Mon analyse :
En proposant son expérience en exemple, Paul invite Timothée à la résistance aux nombreuses tentations qui le menacent. Il donne ses écrits en référence pour mieux avancer en conscience et connaissance.

Revenir au sommaire

Faites connaître cet article à vos amis !

Information

Contenu soumis aux droits d'auteur.

0