Apocalypse de Jean – Chapitre 7

1 461 vue(s)

Ce texte est tiré du Nouveau Testament publié dans la collection La Bibliothèque de la Pléiade des éditions NRF Gallimard.
Introduction de Jean Grosjean, textes traduits, présentés et annotés par Jean Grosjean et Michel Léturmy avec la collaboration de Paul Gros.
Afin de respecter le droit d’auteur, l’introduction, les présentations et les annotations ne sont pas reproduites. Je vous invite donc à vous procurer ce livre pour bénéficier pleinement de la grande qualité de cet ouvrage.

Apocalypse de Jean

Chapitre 7

1 – Après quoi j’ai vu quatre anges debout aux quatre coins de la terre. Ils tenaient les quatre vents de la terre pour que ne souffle pas de vent sur la terre ni sur la mer ni sur aucun arbre.
2 – Et j’ai vu un autre ange monter du soleil levant avec le sceau du Dieu vivant. Il criait à grande voix aux quatre anges à qui on a donné de nuire à la terre et à la mer :
3 – Ne nuisez pas à la terre ni à la mer ni aux arbres tant que nous n’aurons pas scellé au front les esclaves de notre Dieu.

Mon analyse :
Conformément à l’approche juive, les anges — qui représentent certainement les quatre cavaliers de l’apocalypse — sont retenus afin de déterminer qui peut tenir debout face à eux. Ici, Jean transfère le signe évoqué dans Ézéchiel des justes Juifs aux Chrétiens. Ce sceau pourrait être le baptême.

4 – J’ai entendu le nombre de ceux qui sont scellés. Cent quarante-quatre mille de toutes les tribus d’Israël sont scellés :
5 – De la tribu de Juda douze mille sont scellés, de la tribu de Ruben douze mille, de la tribu de Gad douze mille,
6 – de la tribu d’Aser douze mille, de la tribu de Nephtali douze mille, de la tribu de Manassé douze mille,
7 – de la tribu de Siméon douze mille, de la tribu de Lévi douze mille, de la tribu d’Issachar douze mille,
8 – de la tribu de Zabulon douze mille, de la tribu de Joseph douze mille, de la tribu de Benjamin douze mille sont scellés.

Mon analyse :
Pour exprimer l’idée de multitude, Jean utilise la grandeur mathématique du carré de 12 (les tribus d’Israël) multiplié par mille. Ces élus sont destinés à devenir l’armée divine sur terre.

9 – Après quoi j’ai vu, et voici une grosse foule que personne ne pouvait dénombrer, de toutes nations, tribus, peuples et langues, debout devant le trône et devant l’agneau, vêtus d’habits blancs, avec des palmes à la main.
10 – Ils crient à grande voix : Le salut est à notre Dieu qui est sur le trône et à l’agneau.
11 – Et tous les anges qui se tenaient autour du trône et des anciens et des quatre animaux sont tombés sur leur face devant le trône, prosternés devant Dieu
12 – en disant : Amen, la bénédiction, la gloire, la sagesse, l’action de grâces, l’honneur, la puissance et la force à notre Dieu dans les âges des âges. Amen.
13 – Un des anciens m’a demandé : Ceux-ci vêtus d’habits blancs, qui sont-ils et d’où sont-ils venus ?
14 – Je lui ai dit : Monseigneur, tu le sais. Il m’a dit : Ce sont ceux qui viennent de la grande affliction. Ils ont lavé leurs habits et les ont blanchis dans le sang de l’agneau,
15 – c’est pourquoi ils sont devant le trône de Dieu. Ils le servent jour et nuit dans son sanctuaire et celui qui est sur le trône s’abritera près d’eux.
16 – Ils n’auront plus faim, ils n’auront plus soif et jamais plus le soleil ne les frappera ni aucune brûlure,
17 – car l’agneau qui est au milieu du trône les fera paître et les conduira près des eaux des sources de vie, et Dieu effacera toute larme de leurs yeux.

Mon analyse :
Cette fois ce sont ceux qui ont gagné leur combat pour le salut et qui sont innombrables qui apparaissent. Comme le veulent les prophètes, ils se consacrent désormais à louer Dieu et Christ alors que les anges, les anciens et les animaux ne se prosternent que devant Dieu.

Revenir au sommaire

Faites connaître cet article à vos amis !

Information

Contenu soumis aux droits d'auteur.

0