Apocalypse de Jean – Chapitre 3

1 582 vue(s)

Ce texte est tiré du Nouveau Testament publié dans la collection La Bibliothèque de la Pléiade des éditions NRF Gallimard.
Introduction de Jean Grosjean, textes traduits, présentés et annotés par Jean Grosjean et Michel Léturmy avec la collaboration de Paul Gros.
Afin de respecter le droit d’auteur, l’introduction, les présentations et les annotations ne sont pas reproduites. Je vous invite donc à vous procurer ce livre pour bénéficier pleinement de la grande qualité de cet ouvrage.

Apocalypse de Jean

Chapitre 3

1 – Écris à l’ange de l’église de Sardes : Ainsi parle celui
qui a les sept esprits de Dieu et les sept étoiles : Je sais tes œuvres et qu’on dit que tu vis mais tu es mort.
2 – Réveille-toi, raffermis ce reste qui allait mourir, je n’ai pas trouvé tes œuvres remplies devant mon Dieu.
3 – Souviens-toi donc de ce que tu as reçu et entendu, garde-le, convertis-toi. Si tu n’es pas réveillé j’arriverai comme un voleur et tu ne sais pas à quelle heure j’arriverai sur toi.
4 – Mais tu en as quelques-uns à Sardes qui n’ont sali leurs vêtements, ils marchent avec moi en blanc ils en sont dignes.
5 – Le vainqueur sera vêtu aussi de vêtements blancs, et jamais je n’effacerai son nom du livre de vie, et j’avouerai son nom devant mon Père et devant ses anges.
6 – Qui a des oreilles qu’il entende ce que l’Esprit dit aux églises.
7 – Écris à l’ange de l’église de Philadelphie : Ainsi parle le saint, le véritable qui a la clé de David, qui ouvre et personne ne fermera, qui ferme et personne n’ouvre :
8 – Je sais tes œuvres. Voici, j’ai mis devant toi une porte ouverte que personne ne peut fermer, parce que tu as peu de force et que tu as gardé ma parole et n’as pas renié mon nom.
9 – Voici, je t’en livre de la synagogue du Satan qui se
disent Juifs et ne le sont pas mais ils mentent. Voici, je
ferai qu’ils soient prosternés devant tes pieds et qu’ils
connaissent que moi je t’ai aimé.
10 – Parce que tu as gardé ma parole de résistance moi aussi je te garderai de l’heure de l’épreuve qui va venir sur tout le séjour éprouver les habitants de la terre.
11 – Je viens bientôt. Tiens ce que tu as pour que personne ne te prenne ta couronne.
12 – Le vainqueur, j’en ferai une colonne dans le sanctuaire de mon Dieu et jamais il n’en sortira, et j’écrirai sur lui le nom de mon Dieu et le nom de la ville de mon Dieu, la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d’auprès de mon Dieu, et mon nom nouveau.
13 – Qui a des oreilles qu’il entende ce que l’Esprit dit aux églises.

Mon analyse :
Jean continue ses adresses aux Églises qu’il tente de gagner à sa cause en alternant les félicitations et les menaces. En effet, son influence est sans rapport avec celles d’autres apôtres.

14 – Écris à l’ange de l’église de Laodicée : Ainsi parle l’Amen, le témoin fidèle et véritable, le principe de la création de Dieu :
15 – Je sais tes œuvres et que tu n’es ni froid ni chaud. Si seulement tu étais froid ou chaud !
16 – Parce qu’ainsi tu es tiède et ni froid ni chaud, je vais te vomir de ma bouche.
17 – Parce que tu dis : Je suis riche, je me suis enrichi, je n’ai besoin de rien, et que tu ne sais pas que tu es malheureux, pitoyable, pauvre, aveugle et nu,
18 – je te conseille d’acheter de moi de l’or épuré au feu pour que tu sois riche, des vêtements blancs pour que se vête et ne se montre plus la honte de ta nudité, et du collyre pour tes yeux, pour que tu voies.
19 – Moi ceux que j’aime, je les prouve coupables et je les forme. Aie donc du zèle, convertis-toi.
20 – Voici, je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui et je dînerai avec lui et lui avec moi.
21 – Le vainqueur, je lui donnerai de s’asseoir avec moi sur mon trône comme, vainqueur moi aussi, je me suis assis avec mon Père sur son trône.
22 – Qui a des oreilles qu’il entende ce que l’Esprit dit aux églises.

Mon analyse :
Avec l’Église de Laodicée les choses sont différentes. Jean sait qu’elle est dans la zone d’influence de Paul. Aussi ne lui fait-il que des reproches et lui demande-t-il, non pas de se reprendre, mais carrément de se convertir comme si elle était hérétique. Cela nous rappelle la façon dont Paul est perçu chez les judéo-chrétiens, notamment les plus orthodoxes comme Jean.

Revenir au sommaire

Faites connaître cet article à vos amis !

Information

Contenu soumis aux droits d'auteur.

0