Actes des apôtres – Chapitre 3

1 626 vue(s)

Ce texte est tiré du Nouveau Testament publié dans la collection La Bibliothèque de la Pléiade des éditions NRF Gallimard.
Introduction de Jean Grosjean, textes traduits, présentés et annotés par Jean Grosjean et Michel Léturmy avec la collaboration de Paul Gros.
Afin de respecter le droit d’auteur, l’introduction, les présentations et les annotations ne sont pas reproduites. Je vous invite donc à vous procurer ce livre pour bénéficier pleinement de la grande qualité de cet ouvrage.

Actes des apôtres

Chapitre 3

1 – Pierre et Jean montaient au temple à l’heure de la prière, la neuvième heure.
2 – Or on portait un homme, boiteux de naissance et qui chaque jour se faisait déposer à la porte du temple dite Bienvenue, pour demander l’aumône à ceux qui entraient dans le temple.
3 – Quand il vit que Pierre et Jean allaient entrer dans le temple, il leur demanda l’aumône.
4 – Pierre, ainsi que Jean, le fixa des yeux et dit : Regarde-nous.
5 – Il devint attentif, s’attendant à recevoir d’eux quelque chose.
6 – Et Pierre lui dit : Je n’ai ni argent ni or ; mais ce que j’ai je te le donne. Au nom de Jésus Christ le nazaréen, marche !
7 – Il lui prit la main droite, le fit lever, et tout de suite ses jambes et ses chevilles s’affermirent ;
8 – d’un saut il fut debout, il marcha et il entra au temple avec eux, en marchant, en sautant et en louant Dieu.
9 – Et tout le peuple le vit marcher et louer Dieu.
10 – Ils le reconnaissaient : c’était ce mendiant qui était assis à la porte Bienvenue du temple ; ce qui lui était arrivé les remplissait de saisissement et les mettait hors d’eux-mêmes.
11 – Et comme il ne lâchait pas Pierre et Jean, tout le peuple, saisi, accourut vers eux sous le portique dit de Salomon.

Mon analyse :
On voit que Pierre et Jean ont conservé leurs pratiques juives. Pierre guérit le boiteux en invoquant Jésus, ce qui lui donne l’autorité et le pouvoir de représenter la communauté. Il est loin le Pierre qui reniait Jésus quelques temps auparavant.

12 – À cette vue, Pierre répondit au peuple : Israélites ! qu’est-ce qui vous étonne ? Ou pourquoi nous fixer des yeux comme si c’était par notre propre puissance ou par notre piété que nous lui avions donné de marcher ?
13 – Le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, le Dieu de nos pères, a glorifié son serviteur Jésus, que vous avez livré et renié à la face de Pilate, alors qu’il avait jugé qu’on le relâchât.
14 – Vous avez renié le saint, le juste, et demandé la grâce d’un meurtrier,
15 – et vous avez tué le Principe de la vie ; mais Dieu l’a relevé d’entre les morts, et nous en sommes témoins.
16 – Et par la foi en son nom, ce nom a affermi cet homme que vous voyez et connaissez, et la foi, celle qui vient par lui, a rendu à cet homme l’intégrité que vous lui voyez.
17 – Et maintenant frères, je sais que vous avez agi par ignorance, tout comme vos chefs ;
18 – mais Dieu a rempli ainsi ce qu’il avait annoncé d’avance par la bouche de tous les prophètes : que son christ souffrirait.
19 – Convertissez-vous donc et retournez-vous, pour que vos péchés soient effacés,
20 – en sorte que viennent des moments de répit, de la part du Seigneur, et qu’il envoie ce christ Jésus, qui vous a été destiné
21 – mais que le ciel doit accueillir jusqu’aux temps de la restauration de tout ce dont Dieu a parlé, du fond des âges, par la bouche de ses saints prophètes.

Mon analyse :
Pierre harangue la foule mais au nom de Iahvé qu’il ne distingue pas de celui qui envoya le Christ. On comprend la grande différence entre Pierre et Jésus tel qu’il nous apparaît dans l’Évangile selon Jean.

22 – Moïse en effet a dit : Le seigneur Dieu suscitera pour vous d’entre vos frères un prophète comme moi ; vous l’écouterez en tout ce qu’il vous dira ;
23 – et toute âme qui n’écoutera pas ce prophète sera retranchée du peuple.
24 – Et tous les prophètes depuis Samuel et, ensuite, tous ceux qui ont parlé, ont aussi annoncé ces jours.
25 – Vous êtes les fils des prophètes et de l’alliance que Dieu a conclue avec vos pères, quand il a dit à Abraham : Et en ta semence seront bénies toutes les familles de la terre.
26 – C’est d’abord pour vous que Dieu a suscité son serviteur et l’a envoyé vous bénir en détournant chacun de vous de ses lâchetés.

Mon analyse :
Pierre montre bien qu’il est resté Juif avant tout car il reprend le système mosaïque avec la menace de retranchement du peuple de Dieu pour les impénitents.

Revenir au sommaire

Faites connaître cet article à vos amis !

Information

Contenu soumis aux droits d'auteur.

0