Référence ou alibi ?

Information
  • Accès total


Le catharisme intéresse beaucoup de monde. Il faut dire que sur une campagne de publicité, il est préférable de s’afficher ami des cathares qu’ami des inquisiteurs.
Cela n’est pas méchant même si cela met en exergue l’inculture de ceux qui s’abaissent à ces expédients. La sandwich cathare à la saucisse est déjà ridicule mais quand on le trouve dans un estaminet de la cité médiévale de Carcassonne, c’est presque méprisant de la part de celui qui montre ainsi qu’il ne s’est même pas donné la peine de questionner un des guides conférenciers  qui vient se restaurer chez lui.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner
0