Dérives sectaires et terreau cathare

Informations du site

35 vue(s)

Ce vendredi 5 janvier 2024, Midi Libre Montpellier a publié cet article :

Réponse de Guilhem de Carcassonne, ministre du culte de l’Église cathare de France :

Madame,

Une amie vient de m’adresser votre article intitulé : Toujours plus de dérives sectaires observées dans la région.
Si je souscris volontiers à votre affirmation concernant l’importance du phénomène sectaire dans la région, je voudrais réagir à l’affirmation de Florant Mercadier, selon laquelle : « Il y a un terreau historique. On a plus d’histoire protestante ou cathare qu’ailleurs, ça fournit un cadre. »
D’une part je n’ai pas remarqué que le protestantisme soit considéré, en France, comme une religion sectaire.
D’autre part, le catharisme ne l’est pas davantage, mais il est l’objet régulier de détournement sectaire s’en appropriant le titre sans en avoir la plus petite once de concomitance.
De toutes les religions que je connais, le catharisme est au contraire totalement insoluble dans le phénomène sectaire. Si je reprends les critères que vous citez, il n’y a pas d’isolement social, pas de captation financière, pas de gourou, pas de recherche de désordre social, etc.
Je tenais à vous préciser cela pour que vous puissiez signaler à vos lecteurs que l’exemple choisi n’est pas pertinent.

Faites connaître cet article à vos amis !

Informations du site

Contenu soumis aux droits d'auteur.