Le tympan de Perse et les cathares

Information

L’auteur, qui fait suivre son nom (P. Blanc) des lettres s. j. (Societatis Jesu) qui désigne l’ordre des Jésuites (Compagnie de Jésus), revient dans le Bulletin d’Espalion du 7 juillet 1967, sur des publications antérieures faites par lui dans lesquelles il émettait l’hypothèse d’une “contamination cathare” du tympan de l’église de Perse d’Espalion (Aveyron, France).

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner

Contenu soumis aux droits d'auteur.

0