An 1239, le procès des 183 cathares brûlés vifs au Mont-Aimé

Information

L’article qui suit provient d’un site aujourd’hui dévolu à la Fédération Française de Tennis. J’avais, à l’époque proposé à son auteur (anonyme) de m’autoriser à le publier ici. Sans réponse de sa part, j’avais copié le document pour l’imprimer.
Aujourd’hui, il a disparu du site en question et le maître-toile ne me répond pas quand je l’interroge à ce sujet.
Aussi, je prends la liberté de le publier, non sans rappeler que je n’en suis pas l’auteur et que, si ce dernier se fait connaître pour signer son travail ou pour exiger son retrait, je respecterai son choix.
Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner

Contenu soumis aux droits d'auteur.

0