3-3-Pensée moderne

Le mensonge réaliste !

3-3-Pensée moderne
1 599 vue(s)

Le mensonge réaliste !

Le jour des fous

Avant l’Édit du Roussillon (09 août 1564), la date du jour de l’an était variable en France. L’habitude, issue des rois capétiens, de fixer le début de l’année à Pâques s’est prolongée pendant plusieurs siècles, et parfois jusqu’à la fin du Moyen Âge dans certaines provinces.

Read more

Où va le monde ?

3-3-Pensée moderne
1 727 vue(s)

Où va le monde ?

Comparaison n’est pas raison

Certes, ce dicton a toute sa validité dans notre façon d’analyser le monde et d’essayer de le comprendre. En effet, chaque élément et chaque environnement où il s’exprime sont différents de ceux auxquels on voudrait les comparer.Read more

La liberté d’expression

3-3-Pensée moderne

On fait généralement remonter à la Révolution française le principe de la liberté d’expression. En fait, il est vrai qu’elle est alors devenue la règle, mais elle était déjà pratiquée et réprimée depuis longtemps. Après avoir connu des hauts et des bas dans sa méthodologie et dans son champ d’application qui ont, de fait, défini ses limites et celles de sa répression, elle est aujourd’hui encadrée de façon souple et appréciée au cas par cas par les tribunaux afin de compenser en permanence les tentatives de transgression dont elle l’objet permanent, dans un sens comme dans l’autre. C’est ainsi, que certains pouvoirs se sont vus déboutés quand ils essayaient de faire valoir ce qu’ils considéraient comme des excès et que certains humoristes l’ont été également quand ils ont tenté d’en élargir le cadre.

Read more

Les limites de la liberté de conscience

3-3-Pensée moderne
5 323 vue(s)

Les limites de la liberté de conscience

Le premier article de la Constitution de la cinquième république française définit cette république comme : « indivisible, laïque, démocratique et sociale ». C’est bien entendu le terme laïque qui attire mon attention, même si le terme social me semble pouvoir, à l’occasion, mériter un long exposé.

Read more

Le hasard fait bien les choses

3-3-Pensée moderne

Le moins que l’on puisse dire est que le modèle classique de la société humaine fut toujours celui d’une domination sans partage qui correspond si bien au modèle anthropologique du couple prédateur/proie. Pendant longtemps, et sous toutes les latitudes, les sociétés furent dominées par un modèle religieux où une religion dominait les autres avant que finalement le modèle devint monolithique en imposant une religion à tous. Depuis le siècle des lumières, après une tentative avortée de suppression de la religion, on a constaté des manœuvres visant à détourner vers d’autres concepts ceux qui ne peuvent se détacher d’une recherche de la transcendance.

Read more

Contenu soumis aux droits d'auteur.