La chaire de saint-Pierre, apôtre

2 325 vue(s)

Lecture des textes de la liturgie catholique

Comme chaque Dimanche et pour les principales fêtes catholiques, je reprends la tradition cathare qui consistait en l’analyse des textes de la messe catholique et leur compréhension du point de vue cathare. Il n’y a là nulle intention malveillante mais un simple exercice de style visant à montrer que la compréhension des textes est aussi affaire de doctrine.

Messe dominicale de la chaire de saint-Pierre, apôtre

1re lecture :

Première lettre de Pierre : 5, 1-4

1 – Les anciens de chez vous, je les exhorte moi qui, ancien comme eux et témoin des souffrances du Christ, aurai part aussi à la gloire qui va se dévoiler :
2 – faites paître le troupeau de Dieu qui est chez vous, surveillez-le, non par contrainte mais de bon gré, selon Dieu ; non par vil intérêt, mais de bon cœur ;
3 – non en seigneurs dans leur héritage, mais en vous faisant les modèles du troupeau.
4 – Et quand le grand berger se manifestera, vous bénéficierez de l’inflétrissable couronne de gloire.

Mon commentaire :
Pierre parle aux anciens comme leur égal et les exhorte à mener leur mission dans la bienveillance et dans l’exemplarité.

Psaumes : 23 (Vulgate 22), 1-2ab, 2c-3, 4, 5, 6

Le bon pasteur.
1 – Psaume de David. lahvé est mon pasteur, je ne manque de rien :
2 – sur des prés de gazon il me parque, près des eaux reposantes il me mène,
3 – il ranime mon âme, il me conduit sur les sentiers de la justice en vertu de son nom.
4 – Même si je marche dans un val ténébreux, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi,
ta houlette et ton bâton me rassurent.
5 – Devant moi tu dresses une table, face à mes adversaires, tu oins d’huile ma tête, ma coupe est débordante.
6 – Oui, le bonheur et la grâce m’accompagneront tous les jours de ma vie et j’habiterai dans la maison de Iahvé à longueur de jours.

Mon commentaire :
J’ai privilégié ce psaume au suivant, en respectant la Vulgate, car il est plus conforme à l’esprit de la célébration de ce jour. En effet, le judaïsme de Pierre s’y déploie dans une approche typique de soumission. N’oublions pas que Pierre traîne une réputation peu flatteuse, de reniement de Jésus et d’asservissement à Jacques, ce qui pousse l’Église à tenter de redorer son blason en le montrant sous un jour de croyant soumis et repentant.

Évangile selon Matthieu : 16, 13-19

13 – Comme il venait dans la province de Césarée de Philippe, Jésus questionna ses disciples, il dit : Qui est le fils de l’homme, au dire des hommes ?
14 – Ils répondirent : Pour les uns, Jean Baptiste, pour d’autres, Élie, pour les autres, Jérémie ou un des prophètes.
15 – Il leur dit : Et vous, qui dites-vous que je suis ?
16 – Simon Pierre répondit : Tu es le christ, le fils du Dieu vivant.
11 – Et Jésus lui répondit : Tu es magnifique, Simon Bar-Jona, parce que ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont dévoilé cela, mais mon père qui est dans les cieux.
18 – Et moi je te dis que tu es Pierre, et sur cette roche je bâtirai mon église, et les portes de l’Hadès ne seront pas plus fortes qu’elle.
19 – Je te donnerai les clés du règne des cieux, et tout ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux.
20 – II enjoignit alors aux disciples de ne dire à personne que c’était lui le christ.

Mon commentaire :
Pierre est valorisé dans ce passage. Il est celui qui comprend la question et qui propose la réponse adéquate. Sauf que le terme messie est juif. C’est pourquoi Jésus fait de Pierre une sorte de lien entre la terre et les cieux. Ce peut être considéré comme une valorisation du personnage, mais c’est difficile de penser que ce passage soit authentique dans un texte écrit par l’école de Jacques qui n’avait pas pour Pierre une grande estime. Peut-être s’agit-il d’une interpolation. Ou alors, y a-t-il un double sens qui voudrait dire que Pierre dirige l’Église sur terre car il n’a pas sa place au ciel. On retrouve cela dans la description de Jean le baptiste que fait Jésus, qui le dit le plus grand des prophètes sur terre, mais le plus petit dans les cieux. Au moins est-il accepté dans les cieux.

Voici comment je reçois ces textes.

Guilhem de Carcassonne.

Faites connaître cet article à vos amis !

Information

Contenu soumis aux droits d'auteur.

0