1er dimanche de l’Avent

Information

2 627 vue(s)

Lecture des textes de la liturgie catholique

Comme chaque Dimanche et pour les principales fêtes catholiques, je reprends la tradition cathare qui consistait en l’analyse des textes de la messe catholique et leur compréhension du point de vue cathare. Il n’y a là nulle intention malveillante mais un simple exercice de style visant à montrer que la compréhension des textes est aussi affaire de doctrine.

Messe dominicale du 1er dimanche de l’Avent

1re lecture :

Jérémie : 33, 14-16

14 – Voici que des jours viennent — oracle de Iahvé — où je réaliserai la bonne parole que j’ai dite au sujet de la maison d’Israël et au sujet de la maison de Juda.
15 – En ces jours-là et en ce temps-là, je ferai germer de David un germe de justice, qui pratiquera jugement et justice dans le pays.
16 – En ces jours-là sera sauvé Juda et Jérusalem demeurera en sécurité et voici comment on l’appellera : Iahvé-notre-justice !

Mon commentaire :
Jérémie, qui s’adresse à ceux dont les proches ont été emmenés en esclavage à Babylone, suite à la révolte des peuples des régions côtières, prophétise la revanche des peuples des montagnes et du versant est. Après la pluie vient le beau temps dit le dicton. Pas difficile d’imaginer que des temps meilleurs sont à venir. Seuls les judéo-chrétiens ont voulu y voir une annonce de Jésus. Pourtant il suffit de voir ses attributs (jugement et justice) pour comprendre que Jésus, tel qu’ils l’ont décrit ensuite, n’en avait aucun.

Psaumes : 25 (Vulgate 24), 4-5ab, 8-9, 10. 14

Daleth – 4 – Fais-moi connaître tes voies, Iahvé, enseigne-moi tes sentiers.
– 5 – Fais-moi marcher selon ta vérité, enseigne-moi, puisque c’est, toi le Dieu de mon salut
Têth – 8 – Iahvé est bon et droit, c’est pourquoi il montre la voie aux pécheurs,
Yodh – 9 – il fait marcher les humbles selon la justice et il enseigne aux humbles sa voie.
Kaph – 10 – Tous les sentiers de Iahvé sont grâce et vérité, pour ceux qui gardent son alliance et ses témoignages.
Samek – 14 Le secret de Iahvé est à ceux qui le craignent, et c’est pour leur faire connaître son alliance.

Mon commentaire :
Si cet extrait est acceptable d’un point de vue cathare, le dernier verset est lui problématique, car il remplace l’amour par la crainte.

2e lecture :

Première lettre de Paul à Timothée : 3, 12–4, 2

12 – Que les servants n’aient qu’une femme et mènent bien leurs enfants et leur maison ;

Mon commentaire :
Les servants sont les diacres. Ils ne sont pas clercs et doivent donc assumer la charge de leur famille, mais Paul leur demande de faire les choses a minima pour que cela n’empiète pas trop sur leurs responsabilités ecclésiales.

2 – qui, menteurs de comédie et, la conscience marquée au fer,

Mon commentaire :
L’auteur judéo-chrétien critique les messagers d’apocalypse qui annonçaient la fin des temps et imposaient des pratiques purificatrices excessives. Difficile de comprendre pourquoi avoir lié ces deux extraits.

Évangile selon Luc : 21, 25-28. 34-36

25 – Et il y aura des signes dans le soleil, la lune et les astres et, sur la terre, l’angoisse des nations, impuissantes devant le bruit de la mer et son agitation,
26 – et les hommes séchant de crainte et de l’attente de ce qui survient à leur séjour; car les puissances des cieux s’agiteront.
27 – Et alors on verra le fils de l’homme venir sur une nuée avec beaucoup de puissance et de gloire.
28 – Et quand tout cela commencera, redressez-vous et levez la tête, car votre rachat approche.

Mon commentaire :
Même les bons croyants seront affectés car ils feront l’objet de persécution, mais la qualité de leur foi les tiendra à l’abri des errements des autres. La promesse de la protection physique est certainement allégorique. Les persécutions toucheront les corps mais les esprits resteront fermes et garantiront le salut. Dans le même temps le chaos touchera tout le monde et celles qui auront parié sur l’avenir (les femmes enceintes et allaitantes) seront dans le malheur. Mais au final, la seconde parousie viendra et Christ viendra sauver les esprits saints tombés ici-bas.

34 – Prenez garde à vous-mêmes et que vos cœurs ne s’alourdissent dans la crapule, les beuveries et les tracas de la vie, et que ce jour-là soudain soit sur vous
35 – comme un filet ; car il surviendra sur tous ceux qui sont assis sur la face de toute la terre.
36 – Chassez le sommeil, demandez à tout instant d’avoir la force d’échapper à tout ce qui doit arriver et de tenir debout devant le fils de l’homme.

Mon commentaire :
Jésus termine en exhortant ses fidèles à demeurer prêt pour ce moment qui surviendra plus tôt que nous ne l’imaginons. La notion de génération a donné lieu à de nombreux mouvements religieux qui voyaient venir cette fin. En fait, il faut comprendre cela comme le temps de l’humanité du mélange. Nous sommes tous cette génération et, après notre rachat viendra la génération du néant qui signera le retour à la situation qui prévalait avant la chute.

Voici comment je reçois ces textes.

Guilhem de Carcassonne.

Faites connaître cet article à vos amis !

Contenu soumis aux droits d'auteur.

0