liberté d’expression

Liberté d’expression et laïcité

2-3-Le catharisme au quotidien

Liberté d’expression et laïcité

Je ne vais pas réécrire l’article que j’avais publié en 2013 sur l’expression de pensée, religieuse ou athée, dans une république laïque, mais les événements survenus depuis me poussent à préciser encore davantage les choses.
Charlie Hebdo, décidément toujours en pointe quand il s’agit de mettre le doigt sur les maux de notre société afin de nous pousser à nous interroger sur les limites de notre propre tolérance, vient de publier un numéro spécial pour la date anniversaire du massacre qu’ont subi ses dessinateurs, journalistes et employés, sans oublier ceux qui sont morts pour avoir essayé de les défendre, ceux dont la religion est le seul argument des assassins pour en faire des victimes, et ceux qui se trouvaient là et dont la tête ne revenait pas à ces malades parfaitement conscients de leurs crimes.

Vous devez vous connecter pour voir la suite du contenu.Veuillez . Not a Member? Nous Rejoindre

La liberté d’expression

2-1-Philosophie, sociologie

On fait généralement remonter à la Révolution française le principe de la liberté d’expression. En fait, il est vrai qu’elle est alors devenue la règle, mais elle était déjà pratiquée et réprimée depuis longtemps. Après avoir connu des hauts et des bas dans sa méthodologie et dans son champ d’application qui ont, de fait, défini ses limites et celles de sa répression, elle est aujourd’hui encadrée de façon souple et appréciée au cas par cas par les tribunaux afin de compenser en permanence les tentatives de transgression dont elle l’objet permanent, dans un sens comme dans l’autre. C’est ainsi, que certains pouvoirs se sont vus déboutés quand ils essayaient de faire valoir ce qu’ils considéraient comme des excès et que certains humoristes l’ont été également quand ils ont tenté d’en élargir le cadre.

Read more

Contenu soumis aux droits d'auteur.

0