Église cathare de France

Information


Église cathare de France

Comme toutes les spiritualités, le catharisme a pour vocation de proposer une voie qui mène au salut de l’âme. Il fait partie de la grande famille des christianismes, même s’il est très différent — et même opposé sur plusieurs points — aux judéo-christianismes (catholicisme, orthodoxie et toutes les religions réformées).
Mais il a vocation à réunir en son sein les personnes qui partagent sa vision doctrinale, ce qui en fait aussi une religion.
Une particularité forte du catharisme est qu’on ne peut en faire pleinement partie qu’en recevant le seul sacrement qu’il reconnaît : la Consolation. Or, pour recevoir la Consolation il faut suivre un cheminement long et relativement contraignant, contrairement à ce que demandent les autres christianismes.
Ce cheminement s’appelle le noviciat et consiste à vivre dans une communauté évangélique en respectant intégralement la Règle de justice et de vérité. Cette pratique, que l’on peut assimiler à du cénobitisme, a la particularité de comporter un versant monacal et un versant séculier.
La mise en place d’une communauté cénobitique était donc essentielle pour permettre aux croyants cathares désireux d’œuvrer pour leur salut de disposer des moyens d’y parvenir. Cette communauté que l’on appelle Maison cathare, est située à Carcassonne, mais un seul novice y vit pour le moment.

Pour que vous puissiez comprendre comment il vit et ce qu’il fait, vous trouverez ici les publications qui expliquent le type et le rythme de vie au sein de cette maison cathare.

 

Information