Archives de catégorie : Judéo-christianisme

Registre d’Inquisition de Pamiers – tome 2

Le registre d’Inquisition de Pamiers, établi sous la direction de Jacques Fournier, évêque de Pamiers, est situé à la bibliothèque apostolique vaticane. Il figure à l’inventaire sous le numéro 4030.

Jean Duvernoy en a réalisé la transcription latine et la traduction française qui ont été publiés par les éditions Privat et, plus récemment, par la bibliothèque des introuvables.

Vous trouverez ci-dessous la liste des dépositions de la version latine qui sont disponibles dans le fond documentaire, sous les conditions de prêt prévues et indiquées sur le site. Continuer la lecture

DOAT XXIII

Voici le listing des dépositions devant l’Inquisition du XIIIe siècle collectées par l’envoyé de Colbert, M. Doat. Ce fond DOAT est actuellement conservé à la Bibliothèque Nationale de France.

Les dépositions dont vous trouverez l’intitulé ci-dessous feront l’objet d’une transcription latine depuis la version photographique du DOAT et d’une traduction en français.
Le tableau vous propose, dans l’ordre, le numéro de la déposition dans l’ordre du volume XXIII, le nom du déposant offrant un lien de téléchargement dudit fichier contenant la déposition en latin et sa traduction en français et les folios concernant la déposition (r pour recto et v pour verso).
Le DOAT est écrit en latin et les introductions résumant chaque déposition sont en français d’époque.
Attention, si les documents photographiques sont du domaine public, leur reproduction est soumis au droit de propriété de la Bibliothèque Nationale de France.
Les traductions et les tapuscrits, réalisés par Ruben de Labastide, sont soumis au droit d’auteur.
Les mentions entre parenthèses sont relatives au foliotage du manuscrit original (r° = recto, v° = verso). Continuer la lecture

Les chanoines d’Orléans

En 1022, la ville d’Orléans était la capitale du royaume de Robert le pieux et de sa femme Constance de Provence. Autant dire que cette ville n’était pas très réceptive aux idées religieuses subversives.
Pourtant l’hérésie fut découverte dans le lieu le plus improbable, le haut clergé de la cathédrale.
Le récit de cette affaire fut relaté de façon plus ou moins extensive — et donc plus ou moins exagérée — par divers auteurs. Parmi les plus connus nous trouvons le moine de St-Cybard d’Angoulême, Adémar de Chabannes (Chroniques), le moine bourguignon Raoul Glaber (Histoires) et André de Fleury (Vie de Gauzlin, abbé de Fleury).
Adhémar de Chabannes et Raoul Glaber ont été traduits et reproduits dans l’ouvrage d’Edmond Pognon, L’an mille (1947) et André de Fleury fut traduit en 1993 par Robert-Henri Bautier et Gillette Tyl-Laborit. C’est vraisemblablement cette dernière version qui sert de support à Jean Duvernoy car elle nettement plus importante en volume que les précédentes. Continuer la lecture

Les sources relatives au catharisme

Introduction

Les sources disponibles sont de trois ordres, celles émanant des cathares eux-mêmes, celles émanant de polémistes, généralement judéo-chrétiens, et les témoignages issus des documents de l’Inquisition.
Nous présenterons ces sources en fonction de leur origine et en précisant leur datation.
Quand cela sera possible, nous proposerons l’original ou un lien vers un ouvrage présentant ce document.
Quand les auteurs ou leurs ayants-droit nous le permettront, nous publierons des traductions ou proposerons un lien vers le site qui en détient les droits. Continuer la lecture

Les polémistes chrétiens

Nous vous proposons régulièrement des sources historiques concernant le christianisme authentique (marcionite, paulicien, bogomile et cathare) qui émanent de leurs détracteurs issus de l’Église chrétienne catholique d’alors.

Il m’a semblé intéressant de vous présenter rapidement ces personnages à partir de sources extérieures.

XIe siècle

Raoul Glaber

No tags for this post.

Raoul Glaber (XIe siècle)

Raoul, dit Glaber, c’est-à-dire le Chauve, naquit en Bourgogne à la fin du Xe siècle (date précise inconnue).
Il avait à peine douze ans quand son oncle, un moine, désireux de l’enlever aux vains plaisirs du monde, qu’il recherchait avec une ardeur non commune, le fit entrer au monastère de Saint-Léger-de-Champeaux. Il conserva dans le cloître les goûts du siècle qu’il avait quitté malgré lui. L’irrégularité de sa conduite devint pour les religieux un sujet de scandale.
 Les remontrances des vieillards ne pouvaient vaincre son humeur indisciplinée. Il ne fallait rien moins qu’une apparition du mauvais esprit pour le ramener un instant à ses devoirs ; ses retours à la religion duraient peu. A la fin on l’expulsa. Continuer la lecture

No tags for this post.

Le paysan Leutard, l’hérétique de Vertus en Champagne

Rares sont les ouvrages traitant de l’histoire du catharisme qui ne mentionnent pas quelques exemples précis, parmi lesquels se trouve celui du paysan Leutard de Vertus en Champagne.
L’article anonyme que j’ai publié sur l’affaire du bûcher du Mont-Aimé — localité proche de Vertus — le mentionne de même que mon article sur l’histoire du catharisme européen. Continuer la lecture

No tags for this post.

Discours de Cosmas, le prêtre, contre Bogomil

Ce discours (Slovo) en vieux slave (slavon) est le premier document parvenu jusqu’à nous qui révèle la découverte d’une hérésie chrétienne, dont les membres (les bogomiles) suivent les enseignements de leur meneur (Bogomil) dont le nom pourrait se traduire, soit par « ami de Dieu », soit par « digne de la pitié de Dieu ».

C’est la première fois qu’apparaît dans les textes un courant chrétien qui va se révéler également de façon presque concomitante dans les régions occidentales de l’Europe du Moyen Âge. Continuer la lecture

No tags for this post.

De heresi catharorum in Lombardia

« L’hérésie des Cathares en Lombardie » a été découvert et retranscrit par Antoine Dondaine in, La hiérarchie cathare en Italie. II. Le De heresie catharorum, Archivum Fratrum Praedicatorum, 20 (1950). Réédité par Antoine Dondaine in, Les hérésies et l’Inquisition, XIIe-XIIIe siècles. Documents et études, Londres, Variorum reprints, 1990, pp. 306-312.

C’est cette dernière transcription que nous avons traduite ici. À ce jour, aucune traduction n’a été faite de cette source importante, mais cette traduction est partielle. Elle ne concerne que la partie concernant le catharisme, sujet qui nous préoccupe ici. Nous avons laissé de côté les parties concernant le valdéisme ou les considérations générales inquisitoriales que nous nous sommes contentés de signaler. Pour l’étude de ce document, nous renvoyons le lecteur aux travaux d’Antoine Dondaine. Continuer la lecture

No tags for this post.