Archives de catégorie : Histoire du catharisme

Communication de M. Michel Roquebert

Le grand historien de la croisade et le philosophe du Catharisme que nous connaissons tous, fait circuler cette lettre destinée à faire le point sur la « Nouvelle histoire », comme il l’appelle et que nous connaissons aussi sous le nom de « déconstructionnisme historique ».
Puisqu’il le propose, je me permets de la diffuser ici. Continuer la lecture

Catharisme et dissidences catholiques

Nous le savons la résistance au catharisme existe toujours. Si elle est moins violente physiquement que ne le fut l’Inquisition médiévale, elle est plus insidieuse de nos jours.

Une tactique largement éprouvée au fil des siècle fut de repousser hors du christianisme cette spiritualité chrétienne authentique. Tour à tour étiquetée manichéisme, arianisme, gnosticisme, elle fut plus récemment associée à l’origénisme et désormais elle est considérée par certains comme une simple dissidence catholique. Une association s’est même créée pour « noyer » l’étude du catharisme dans le fatras des dissidences chrétiennes médiévales.

Mais, soit que ces comportements résultent de l’incompétence en matière théologique de leurs auteurs, soit qu’il s’agisse une fois encore d’une manœuvre de détournement, l’étude sérieuse du sujet ne laisse aucun doute quant au ridicule de telles assertions. Continuer la lecture

No tags for this post.

Les chanoines d’Orléans

En 1022, la ville d’Orléans était la capitale du royaume de Robert le pieux et de sa femme Constance de Provence. Autant dire que cette ville n’était pas très réceptive aux idées religieuses subversives.
Pourtant l’hérésie fut découverte dans le lieu le plus improbable, le haut clergé de la cathédrale.
Le récit de cette affaire fut relaté de façon plus ou moins extensive — et donc plus ou moins exagérée — par divers auteurs. Parmi les plus connus nous trouvons le moine de St-Cybard d’Angoulême, Adémar de Chabannes (Chroniques), le moine bourguignon Raoul Glaber (Histoires) et André de Fleury (Vie de Gauzlin, abbé de Fleury).
Adhémar de Chabannes et Raoul Glaber ont été traduits et reproduits dans l’ouvrage d’Edmond Pognon, L’an mille (1947) et André de Fleury fut traduit en 1993 par Robert-Henri Bautier et Gillette Tyl-Laborit. C’est vraisemblablement cette dernière version qui sert de support à Jean Duvernoy car elle nettement plus importante en volume que les précédentes. Continuer la lecture

Les sources relatives au catharisme

Introduction

Les sources disponibles sont de trois ordres, celles émanant des cathares eux-mêmes, celles émanant de polémistes, généralement judéo-chrétiens, et les témoignages issus des documents de l’Inquisition.
Nous présenterons ces sources en fonction de leur origine et en précisant leur datation.
Quand cela sera possible, nous proposerons l’original ou un lien vers un ouvrage présentant ce document.
Quand les auteurs ou leurs ayants-droit nous le permettront, nous publierons des traductions ou proposerons un lien vers le site qui en détient les droits. Continuer la lecture

Le catharisme et les choix historiques

Comme le reconnaît honnêtement un, parmi les plus grands historiens de notre temps, la recherche historique n’est pas une science quoique s’appuyant souvent sur des éléments scientifiques dans son expression.
L’historien récolte des données, plus ou moins éparses, plus ou moins diffuses, plus ou moins vérifiables, plus ou moins disponibles et il les trie selon des critères qui lui appartiennent en fonction de sa conception de l’histoire et de sa personnalité.
Il ne peut exister d’objectivité dans un domaine aussi peu structuré mais par contre il existe une qualité essentielle chez l’historien, c’est l’honnêteté intellectuelle. Continuer la lecture

Origine et filiation du catharisme

Ruben de Labastide s’est lancé dans des recherches afin de retrouver l’origine du Catharisme. Son approche innovante, partant des origines du Christianisme afin d’en trouver les différents courants — dont celui qui aboutira au Catharisme au Moyen Âge — lui a permit de renouer un lien que les historiens avaient toujours cru perdu alors que les Cathares eux mêmes en affirmait la réalité.

Pour plus de facilité de lecture, ce document de 24 pages est disponible au format pdf. 

Origine et filiation du Catharisme

Les chemins de traverse

En France notamment, l’histoire du catharisme n’a pas connu un cheminement serein et classique.
Plus ou moins loin des circuits universitaires elle s’est écrite grâce à la ténacité et au courage — disons-le — de chercheurs « amateurs » ou issus de circuits parallèles à l’Université qui semblait considérer la recherche en catharisme comme un sujet annexe, voire mineur quand ce n’était pas carrément jugé sulfureux. Continuer la lecture

No tags for this post.

Les polémistes chrétiens

Nous vous proposons régulièrement des sources historiques concernant le christianisme authentique (marcionite, paulicien, bogomile et cathare) qui émanent de leurs détracteurs issus de l’Église chrétienne catholique d’alors.

Il m’a semblé intéressant de vous présenter rapidement ces personnages à partir de sources extérieures.

XIe siècle

Raoul Glaber

No tags for this post.

Raoul Glaber (XIe siècle)

Raoul, dit Glaber, c’est-à-dire le Chauve, naquit en Bourgogne à la fin du Xe siècle (date précise inconnue).
Il avait à peine douze ans quand son oncle, un moine, désireux de l’enlever aux vains plaisirs du monde, qu’il recherchait avec une ardeur non commune, le fit entrer au monastère de Saint-Léger-de-Champeaux. Il conserva dans le cloître les goûts du siècle qu’il avait quitté malgré lui. L’irrégularité de sa conduite devint pour les religieux un sujet de scandale.
 Les remontrances des vieillards ne pouvaient vaincre son humeur indisciplinée. Il ne fallait rien moins qu’une apparition du mauvais esprit pour le ramener un instant à ses devoirs ; ses retours à la religion duraient peu. A la fin on l’expulsa. Continuer la lecture

No tags for this post.

Le paysan Leutard, l’hérétique de Vertus en Champagne

Rares sont les ouvrages traitant de l’histoire du catharisme qui ne mentionnent pas quelques exemples précis, parmi lesquels se trouve celui du paysan Leutard de Vertus en Champagne.
L’article anonyme que j’ai publié sur l’affaire du bûcher du Mont-Aimé — localité proche de Vertus — le mentionne de même que mon article sur l’histoire du catharisme européen. Continuer la lecture

No tags for this post.