Les négationismes du catharisme

Le renouveau actuel du catharisme doit faire l'objet de débats.
Répondre
Avatar du membre
Guilhem
Administrateur du site
Messages : 822
Enregistré le : mer. 9 sept. 2020 11:26
Localisation : Carcassonne (11)
Contact :

Les négationismes du catharisme

Message par Guilhem »

Depuis 1996, un mouvement composé d'historiens universitaires tente de nier la réalité du catharisme.
Ils ont tenté de déplacer un courant philosophique vers le domaine de l'histoire, le déconstructionnisme, pour justifier leur démarche.
Largement et clairement retoqués par Jean Duvernoy et Michel Roquebert notamment, ils ont choisi une autre façon de faire. En mettant courageusement en avant leurs étudiants, ils agissent par petites touches dans des revues, des expositions ou lors de colloques soigneusement noyautés pour éviter de se heurter à l résistance organisée et argumentée de leurs opposants, les défenseurs de catharisme médiéval, et ainsi tenter d'infecter la population avec des arguments basés sur leurs seuls titres universitaires.
Nous les connaissons bien ainsi que leurs alliances de circonstance avec les politiques locaux et régionaux, sans oublier la frange la plus réactionnaire de l'Église catholique que l'élection du nouveau pape "libéral" François a fait sortir du bois.
Mais ils ne sont pas seuls. On trouve ici ou là, des chercheurs agissant seuls ou sous influence, qui tentent de saper le catharisme afin de le ramener à une simple divergence catholique qui se serait créée à l'occasion de la réforme grégorienne. Eux sont un peu plus subtils, mais guère plus courageux.
Le dernier argument à la mode est de laisser croire que ce n'est pas à eux de prouver que le catharisme est une divergence catholique, mais au catharisme de prouver le contraire. Un peu comme si un assassin demandait que l'on prouve que sa victime en est vraiment une.
Bien entendu, dès qu'on intervient pour montrer la fausseté de leurs affirmations, c'est comme une envolée d'étourneaux. Tout le monde affirme n'avoir pas vraiment voulu dire ceci ou cela, mais simplement s'interroger.
Comme beaucoup d'entre eux sont des religieux, souvent protestants, je n'ai qu'une chose à leur dire : ouvrez donc cet ouvrage que vous devriez connaître, le Nouveau Testament et étudiez-le comme nous le faisons au quotidien. Vous devriez voir où se situe la rupture entre les judéo-chrétiens et les pagano-chrétiens. Vous n'aurez aucun mal à vous reconnaître dans les premiers et à reconnaître les cathares et certains gnostiques dans les seconds.
--------
Si le Mal est vainqueur dans le temps, le Bien est vainqueur dans l'éternité !
Chantal
Spécialiste
Messages : 147
Enregistré le : lun. 14 sept. 2020 08:12
Localisation : Bayac 24150

Re: Les négationismes du catharisme

Message par Chantal »

Les paroles de Pèire Autier sont vraiment d'actualité: "C'est qu'il y a deux Eglises: l'une fuit et pardonne, l'autre possède et écorche... " Et il rappelait aussi que cette dernière détestait les Cathares parce que s'ils prêchaient
en public, l'Eglise romaine perdrait toute audience; "les gens préfèreraient notre foi à la sienne car nous ne disons et prêchons que la vérité, alors que l'Eglise romaine romaine dit de grands mensonges".
Cette Eglise là semble ne pas avoir bougé d'un iota .
Heureusement aujourd'hui, elle ne peut plus manipuler les gens aussi facilement. C'est peut-être la peur qui engendre, chez certains de ses membres, ces réactions "épidermiques".
"L'essentiel est invisible pour les yeux"
Cubertafond
Passionné(e)
Messages : 100
Enregistré le : mer. 3 mars 2021 11:23

Re: Les négationismes du catharisme

Message par Cubertafond »

Les négationnismes s'exercent souvent à l'encontre de ce qui dérange. Le catharisme dérange très profondément l'ordre établi. Il est donc nier. Jean-Paul
Répondre