La parabole des talents

Pour faciliter la lecture limitez-vous à un fil de discussion par évangile.
Répondre
Avatar du membre
Guilhem
Administrateur du site
Messages : 254
Enregistré le : mer. 9 sept. 2020 11:26
Localisation : Carcassonne (11)
Contact :

La parabole des talents

Message par Guilhem »

Ce texte issu de Matthieu (chap. 25, 14-30) est l'exemple idéal de l'aveuglement judéo-chrétien face à une révélation totalement claire.
Il faut savoir que dans ce texte, le talent n'est pas une qualité mais une importante somme d'argent romaine que l'on pourrait comparer à un million d'euros par exemple.
Pourtant les versets 24 et 26 sont d'une évidente simplicité : le maître de ces esclaves est mauvais et il l'admet volontiers, donc le servir revient à servir le Mal.
Pourtant les exégètes judéo-chrétiens considèrent que le dernier serviteur a eu tort de rendre au maître ce que ce dernier lui avait donné, sans le perdre ni le faire fructifier.
Quand Jésus répond aux juifs : "Rendez à César ce qui est à César" il dit clairement la même chose. Ce qui ne vient pas de Dieu ne doit pas faire l'objet d'une intervention modificatrice, mais doit retourner à son propriétaire.
Les cathares sont parmi les rares à l'avoir compris.
Le talent que le mauvais maître (le diable) nous a imposé est notre mondanité et notre corps de matière. Nous devrons le lui rendre sans le faire fructifier et sans le détruire.
Si le Mal est vainqueur dans le temps, le Bien est vainqueur dans l'éternité !
Répondre