Le concile de Latran III - 1179

Le catharisme ne se limite pas à la période médiévale.

Modérateur : C.É.C.-C.A.

Avatar du membre
Chantal
Spécialiste
Messages : 271
Enregistré le : lun. 14 sept. 2020 08:12
Localisation : Bayac 24150

Re: Le concile de Latran III - 1179

Message par Chantal »

Bien entendu, ce sont des manifestations extérieures du repentir destinées aux autres. Mais il me semble essentiel de leur montrer qu'on a conscience de la souffrance que l'on a causée ( c'est d'ailleurs ce que l'on demande de faire aux enfants). C'est une attitude d'humilité envers la personne que l'on a blessée; c'est reconnaitre devant elle notre faiblesse lorsqu'on lui demande pardon, et, c'est aussi lui montrer que l'on veut se racheter à son égard. Si l'on ne dit rien c'est parce que l'on ne se sent pas coupable, que l'on reste dans la 'toute puissance'. Comment peut-elle espérer alors que l'on ne lui fera plus de mal?
Pour cette raison, je suis convaincue que c'est un devoir pour toutes les religions comme pour tous les peuples colonisateurs de l'histoire humaine qui s'imposèrent aux autres par la violence (et même souvent la barbarie) de demander aujourd'hui "pardon" pour le Mal que nos ancêtres perpétrèrent. C'est donc , à mon avis, aux représentants des pays et des religions concernés de se repentir aujourd'hui quant aux actes de nos ancêtres, comme il est de notre de notre devoir de parler, de reconnaitre les bûchers de cathares, de sorcières... ,les chambres à gaz, l'esclavage... Le "devoir de mémoire", c'est pour moi, reconnaitre le Mal que tout humain peut faire. Demander "pardon" aux nom de nos ancêtres, au nom du passé, c'est, je crois faire le premier pas pour se rapprocher du Bien .
"L'essentiel est invisible pour les yeux"
Avatar du membre
Guilhem
Administrateur du site
Messages : 1013
Enregistré le : mer. 9 sept. 2020 11:26
Localisation : Carcassonne (11)
Contact :

Re: Le concile de Latran III - 1179

Message par Guilhem »

Je mettrais une sorte de bémol à ton affirmation.
Présenter ses excuses pour ce que nous faisons envers les autres et que nous considérons comme des fautes, c'est bien. L'autre est libre de les accepter ou non.
Relever les fautes de l'humanité envers ses semblables à toutes les époques c'est une façon de rappeler que nous sommes mauvais en cette humanité. Cela permet aussi de dire que nous avons peut-être "habité" le corps d'une ou de plusieurs de ces personnes qui ont mal agi dans le passé et que si nous en avons conscience c'est que notre spiritualité s'est entrouverte.
Par contre présenter des excuses pour ce que d'autres ont fait me semble excessif, car cela revient à actualiser des comportements que nous n'aurions pas aujourd'hui. À l'extrême cela pourrait même laisser croire à certains que nous sommes pareils à ces ancêtres et qu'ainsi il ne sert à rien de faire des efforts puisque nous retombons dans les mêmes pièges mondains.
--------
Si le Mal est vainqueur dans le temps, le Bien est vainqueur dans l'éternité !
Avatar du membre
Chantal
Spécialiste
Messages : 271
Enregistré le : lun. 14 sept. 2020 08:12
Localisation : Bayac 24150

Re: Le concile de Latran III - 1179

Message par Chantal »

Je ne suis pas sûre que nous n'aurions pas des comportements similaires.
Et, si " nous retombions dans les pièges mondains" grâce à l'oubli ( sentiment que notre âme mondaine nous dispense à loisir)? En parler, c'est se rappeler ensemble où est le Bien, où est le Mal.
"L'essentiel est invisible pour les yeux"
Avatar du membre
Guilhem
Administrateur du site
Messages : 1013
Enregistré le : mer. 9 sept. 2020 11:26
Localisation : Carcassonne (11)
Contact :

Re: Le concile de Latran III - 1179

Message par Guilhem »

C'est clair que l'altérité est essentielle à un cheminement serein dans ce monde, comme les oasiens se déplacent en caravane dans le désert.
Le catharisme en a toujours été conscient et, j'ai mis un point d'honneur à conserver un lien avec la communauté ecclésiale tout au long de mon noviciat pour éviter ce piège.
--------
Si le Mal est vainqueur dans le temps, le Bien est vainqueur dans l'éternité !
Cubertafond
Spécialiste
Messages : 125
Enregistré le : mer. 3 mars 2021 11:23

Re: Le concile de Latran III - 1179

Message par Cubertafond »

Vanité des vanités, tout n'est que vanité (Ecclésiaste 1:2). Il pourrait y avoir une vanité à se montrer humble devant les autres en demandant pardon et en s'excusant en public. Dans certains livres de sagesse, il est conseillé de ne s'excuser qu'en privé auprès de la personne à qui on a fait du tort.
D'une manière générale, se pencher sur le passé que ce soit sur les exactions commises par soi-même, par d'autres ou par l'humanité, ne peut qu'exacerber des passions tristes : le regret, le remord, la honte. Le passé est le passé avec son contexte mauvais et nous n'y pouvons plus rien. Mieux vaut vivre pleinement dans le présent.
Dans tous les cas, l'altérité est vitale. C'est ce que je recherche sur ces forums et c'est pourquoi toutes formes d'exclusion m'attristent. Si certains ont la capacité d'écrire sur ces forums, d'autres ne l'ont pas mais leurs présences muettes traduit un besoin d'altérité. Jean-Paul
Avatar du membre
Guilhem
Administrateur du site
Messages : 1013
Enregistré le : mer. 9 sept. 2020 11:26
Localisation : Carcassonne (11)
Contact :

Re: Le concile de Latran III - 1179

Message par Guilhem »

Concernant la contrition, il est clair qu'il vaut mieux la faire auprès des personnes concernées. C'est pourquoi je publie mes Services dans le forum de l'ecclésia.

Concernant l'altérité, cela implique un échange. Comment être dans l'altérité si on regarde ce que fait l'autre par le trou de la serrure ? Ceux qui veulent de l'altérité doivent s'inscrire sur les forums, fut-ce à la limite avec un pseudo anonyme, sinon ils ne sont en aucune façon demandeur d'altérité, mais ne recherchent qu'une forme de voyeurisme.
--------
Si le Mal est vainqueur dans le temps, le Bien est vainqueur dans l'éternité !
Répondre