Le risque de la sélection

Approche générale succincte sur le catharisme.
Répondre
Avatar du membre
Guilhem
Administrateur du site
Messages : 942
Enregistré le : mer. 9 sept. 2020 11:26
Localisation : Carcassonne (11)
Contact :

Le risque de la sélection

Message par Guilhem »

Au fil des ans, le catharisme moderne s'est modifié en cela qu'il est passé d'un mode très inclusif à un mode exclusif.
Au début, comme cela s'est vu en 2009, le terme "catharisme" était ouvert à tous vents. C'était le choix cohérent de Yves Maris que de rassembler tous ceux qui pensaient être dans la mouvance cathare. Il n'a pas eu le temps de faire plus, mais son idée était bien de rassembler pour pouvoir éduquer, afin que chacun puisse faire le point sur ce qui dans sa pensée était réellement cathare et ce qui relevait d'autre chose. Comme lui même voulait se contenter d'une approche intellectuelle, cette façon de faire était logique.
Mais on ne peut rester indéfiniment sur le pas de la porte. pour entrer, et s'installer, il faut se débarrasser de ses oripeaux et montrer ce que l'on est vraiment. Le catharisme ne fait pas exception.
C'est pourquoi, progressivement, j'ai introduit dans le site des textes détaillant le catharisme dans sa doctrine et sa pratique et je l'ai confronté au monde moderne pour que l'on comprenne comment il faut faire évoluer sa façon de penser et sa lecture du monde si l'on se sent cathare.
Bien entendu, beaucoup en voyant cela ont choisi de partir du groupe pour suivre un autre chemin. En quelque sorte, c'est pour moi un honneur de les avoir aidés à ne se tromper de route. Mais la contrepartie est que les troupes qui se sentent cathares se sont éclaircies et ont réduit comme peau de chagrin.
Aujourd'hui, celles et ceux qui découvrent le sujet peuvent sentir cette sélection comme une volonté d'exclusion. Il n'en est rien, mais il faut accepter que le catharisme n'est pas comme un manteau que l'on enfile en quelques secondes. C'est un patchwork que l'on construit, carré après carré, sans jamais le terminer. Il faut donc de la motivation pour vous accrocher, de la patience si vous pensez que cela est trop difficile et de la constance pour faire grandir en vous l'étincelle du début afin d'en faire un grand et chaleureux feu de joie.
--------
Si le Mal est vainqueur dans le temps, le Bien est vainqueur dans l'éternité !
Avatar du membre
jepe66
Spécialiste
Messages : 236
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2020 10:28
Localisation : Villeneuve de la Raho (66)

Re: Le risque de la sélection

Message par jepe66 »

Nous sommes sur un forum cathare et il n'y a personne pour apporter la moindre controverse. C'est surprenant. Tout le monde semble approuver.
Désolé, mais j'ai a dire.
Oui! Le catharisme moderne dont se revendique et parle Guilhem vient à la suite d'une recherche universitaire et de qualité, En quête de Paul, de Yves Maris, de Roquefixade.
Paul ne connait pas Jésus pas plus que son message. Il ne connait que Christ et sa révélation.
Paul, dans ses épîtres, ne nous parle que de sa révélation, pas un mot sur Jésus.
Mais les cathares ne se contentent pas que de prêcher Christ et Paul, ils prêchent et disputent aussi les évangiles et c'est là qu'il y a problème avec Jésus, son message qui lui, a toujours était.
Le jour où les yeux se dessilleront, le choc sera dévastateur. Soyez prêts! :]
Avatar du membre
Guilhem
Administrateur du site
Messages : 942
Enregistré le : mer. 9 sept. 2020 11:26
Localisation : Carcassonne (11)
Contact :

Re: Le risque de la sélection

Message par Guilhem »

Je ne suis pas d'accord avec toi. Non seulement Paul prêche le message de Christ, mais il en fait l'élément fondamental de sa foi. "J'aurais beau parler les langues des hommes et des anges, si je n'ai pas la charité, je ne suis qu'un cuivre retentissant, une cymbale glapissante." (ICor.13)
Il emploie le terme charité au lieu d'Amour, comme j'emploie celui de Bienveillance, mais le fonds est bien là.
Sans parler de son extrême humilité qui émaille toute cette lettre.
--------
Si le Mal est vainqueur dans le temps, le Bien est vainqueur dans l'éternité !
Avatar du membre
Guilhem
Administrateur du site
Messages : 942
Enregistré le : mer. 9 sept. 2020 11:26
Localisation : Carcassonne (11)
Contact :

Re: Le risque de la sélection

Message par Guilhem »

J'ajoute que les évangiles n'ont pas été écrits par Jésus, ni par Dieu (laissons cela aux Juifs), mais par des hommes. Et ce ne sont pas les hommes dont le nom est attribué à ces textes qui les ont écrits, mais des écoles de pensée qui se réclament d'eux. On voit d'ailleurs à quel point ces textes sont différents, voire divergents, ce qui confirme qu'ils ne sont pas de la même inspiration. Mais ils ont des points communs, soit en raison de copies, soit en raison de raisonnements similaires. Les cathares les ont étudiés et ils les commentent selon leur compréhension.
--------
Si le Mal est vainqueur dans le temps, le Bien est vainqueur dans l'éternité !
Avatar du membre
jepe66
Spécialiste
Messages : 236
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2020 10:28
Localisation : Villeneuve de la Raho (66)

Re: Le risque de la sélection

Message par jepe66 »

Je comprend que est cathare celle ou celui qui se réclame du seul message de Christ révélé et prêché par Paul.
Que les évangiles ne sont que des textes tardifs qui ne font que reprendre des points de cette même révélation.
Pourquoi pas puisque Marc, Luc et Jean (Apollos) ont été des compagnons de Paul. Mais que deviennent le nazaréen son enseignement et ses disciples? Paul nous parle d'un autre évangile? De quel autre évangile, ils n'ont pas encore été fabriqués.
Le jour où les yeux se dessilleront, le choc sera dévastateur. Soyez prêts! :]
Avatar du membre
Guilhem
Administrateur du site
Messages : 942
Enregistré le : mer. 9 sept. 2020 11:26
Localisation : Carcassonne (11)
Contact :

Re: Le risque de la sélection

Message par Guilhem »

Paul nous parle de l'Évangile de christ, c'est-à-dire, le message qui est la bonne nouvelle par excellence. Paul n'a produit aucun évangile, contrairement à ce que croyait Marcion. Si Paul a reçu la révélation christique, il est clair que d'autres l'ont reçu. C'est comme le grain semé : selon où il tombe il donne ou pas du fruit et du fruit différent selon la nature du sol.
--------
Si le Mal est vainqueur dans le temps, le Bien est vainqueur dans l'éternité !
Répondre