Une Consolation à Carcassonne ?

Information
  • Accès total


413 vue(s)

La Consolation (consolamentum)

Comme je l’explique dans l’article offert au grand public sur mon site, la Consolation se compose de deux temps très différents :

  1. La Consolation spirituelle qui est acquise quand le novice où le mourant parvient à extraire sa part spirituelle de sa part mondaine, de façon suffisamment nette et durable, pour réaliser la résurrection du christ en lui et réunir sa part spirituelle à l’Esprit unique dont elle a été momentanément détachée (le mariage spirituel).
  2. La Consolation sacramentelle est une manifestation rituelle organisée au sein de l’Église cathare pour confirmer la Consolation spirituelle devant les consolés, les croyants et même les sympathisants. Cela permet d’officialiser ce que chacun ressent face à celui qui s’engage dans la voie du salut en choisissant un cheminement spirituel aussi complet que possible.

Mon noviciat, qui terminera sa quatrième année dans trois mois environ, en est au point où j’ai le sentiment qu’il me reste peu d’attaches mondaines dont je peux me libérer pour atteindre l’état de la Consolation.

C’est pourquoi je me permet de penser qu’il se pourrait bien que je décide de réunir les croyants et les sympathisants qui le souhaitent, lors de notre rendez-vous annuel de la Pentecôte 2021, pour organiser cette Consolation sacramentelle à la maison cathare de Carcassonne.

Si j’en parle de façon aussi précoce c’est à la fois pour indiquer où j’en suis de ce cheminement entrepris voici bientôt quatre ans et pour vous permettre de vous organiser en ce sens.

Il est vrai que depuis quelques temps, certains s’interrogeaient, et m’interrogeaient pour savoir si je comptais demeurer en noviciat jusqu’à ma mort.

Si j’organise une telle cérémonie, il est clair que ce n’est pas pour moi. Ma Consolation spirituelle n’a pas besoin de manifestation mondaine.

Mais je n’oublie pas que je représente pour certain un point de repère de l’évolution de la résurgence cathare et pour les croyants qui se sont manifestés auprès de moi, une sorte de référence dans leur propre cheminement.

Même si j’ai conscience que ces considérations sont un peu excessives, il n’en reste pas moins que la réalité de la résurgence cathare, largement discutée voire niée par nombre de personnes, a besoin d’une manifestation clairement identifiable pour se manifester clairement et sans l’ombre d’un doute sur sa réalité et sa sincérité.

Bien entendu je reste à la disposition de tous pour parler de ce projet et pour en définir les contraintes en terme d’organisation. Les croyants qui souhaiteront participer peuvent me contacter directement afin d’être pleinement partie prenante dans cette cérémonie qui les concerne tout autant que moi.

Avec toute ma Bienveillance

Éric Delmas.

0