Livre d’or : messages 2017

Info. promotionnelle


Davoine de Villefranche de Lauragais a écrit le 9 décembre 2017 à 18 h 54 min :
Revenir en arrière, c’est remonter vers une source, c’est creuser dans les profondeurs de la conscience universelle, c’est remonter vers la source très profonde et très cachée au fond de notre cœur, d’où tombe goute à goute l’eau des fontaines céleste, mais pour s’accomplir efficacement, l’abécédaire de l’envolement unanime doit être guidée par un haut idéal de noblesse du cœur et de fraternité, alors, c’est une mutation qui s’opérera dans la conscience morale. Les Cathares prêchaient pour une église universelle et fraternelle.


VIRGILE de Barbentane de BARBENTANE (13) a écrit le 1 décembre 2017 à 8 h 03 min :
bonjour à tous, depuis ma visite dans le pays Cathare, j’ai eu un choc émotionnel en parcourant en vtt le sentier cathare, en visitant les châteaux, j’ai ressenti dans ces pierres une vibration particulière. Depuis je travaille sur le sujet du catharisme, j’ai décidé de donner une conférence en toute humilité ici dans les Bouches du Rhône, je serai aidé dans cette tâche par ma fille Valentine 26 ans qui est enthousiaste à l’idée de faire mieux connaitre cette histoire si intense et spirituelle. bien à vous

Réponse d’administrateur par :  Guilhem de Carcassonne
Merci de votre témoignage. Concernant votre projet, faites très attention si vous êtes novice comme vous semblez l’entendre. En effet, les sources d’information doivent être prises avec beaucoup de précautions car il y a de nombreux auteurs qui n’ont pas fait un travail de recherche sérieux et colporter leurs erreurs est très préjudiciable à l’éducation des foules.


POMAREL CLAUDINE de SARLAT LA CANEDA a écrit le 4 septembre 2017 à 17 h 38 min :
Bonjour,
Merci infiniment pour tout votre travail et pour votre engagement.
Je me rends très souvent et ce depuis mon enfance sur le site de Montségur,enfant quand il s’agissait de repartir de ce lieu je me sentais terriblement mal,comme si je rentrais à nouveau dans ma coquille,dans mon monde. Je suis chrétienne et j’ai déja fait une retraite à Rieunette,quel endroit merveilleux je ne voulais plus rentrer chez moi. J’ai besoin de nourriture spirituelle dans chacun de mes actes de mes rencontres, car je ne vais rien vous apprendre, dehors c’est le chaos et nous sommes mis à l’épreuve en permanence. Le chemin n’est pas facile,mais la force de la foi nous guide. Recevez toute ma gratitude pour votre guidance et votre mission de veilleur. Gratitude infinie.

Réponse d’administrateur par :  Guilhem de Carcassonne
Bonsoir,Merci pour votre message qui me remplit de joie et d’espoir pour la résurgence cathare d’aujourd’hui.
Je ne me sens pas comme un guide mais comme un cherchant dont le travail et les trouvailles peuvent parfois en aider d’autres. Votre foi est merveilleuse ; cultivez-la dans la patience et l’humilité pour qu’elle donne les beaux fruits qu’elle porte en germe.


Sougey de ANGERS a écrit le 23 août 2017 à 16 h 37 min :
Je suis tellement heureuse de vous connaître. Au plus profond de mon être , je sais, que les Cathares sont dans le vrai . Depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours cherché Dieu, la vérité ; par mon vécu tout, absolument tout m’y conduit.
Grand merci pour votre travail.
Réponse d’administrateur par :  Guilhem de Carcassonne
Je suis à la fois heureux de voir votre foi s’exprimer ainsi et terriblement soucieux de la tâche qui m’incombe de ne pas vous décevoir. Merci à vous.


Azens de 31280 a écrit le 27 février 2017 à 16 h 54 min :
Un grand merci pour tout le travail accompli… ainsi que pour la rapidité de vos envois ! MA sudinsolite


Cailleux de Livron a écrit le 29 janvier 2017 :
Je ne connais pas le Catharisme depuis longtemps, mais mon père ma passer le virus. Bravo à vous tous qui contribuer à remettre à jour cette merveilleuse religion.
Réponse d’administrateur par :  Guilhem de Carcassonne
Heureux d’avoir pu contribuer à vous satisfaire dans votre soif de connaissance.


Éric de Carcassonne de Carcassonne a écrit le 3 janvier 2017 à 9 h 25 min :
Très beau message. Oui, la finalité du Catharisme est bien résumée ici. Nous, qui nous disons croyants, avons comme seul objectif de mettre un terme à notre cycle de transmigrations en étant Consolés avant la fin de cette vie terrestre.
Or, pour cela il faut des Bons-Chrétiens, et c’est notre rôle principal de croyants que de tout mettre en œuvre pour en favoriser l’émergence saine, c’est-à-dire dans le respect de la doctrine cathare et non par le biais de travers de plus en plus nombreux comme en montre de nos jours les variations néo-cathares ou pseudo-cathares.


NOEL-FOURNIER Daniel de PINEUILH a écrit le 2 janvier 2017 à 18 h 28 min :
Sommes heureux de suivre ce magnifique travail accompli depuis des années qui, nous l’espérons, nous permettra de partir consolés !
Réponse d’administrateur par :  Guilhem de Carcassonne
Nous ne sommes pas du monde et le monde n’est pas de nous (Père saint). Notre Consolation ne dépendra pas de l’évolution de l’Église cathare en ce monde mais de notre capacité personnelle à nous éveiller et à nous purifier pour être accessibles à la grâce infinie du principe du Bien.

Info. promotionnelle

Aide aux chercheurs