Prier l’absent ou méditer sur l’imperfection

Information


Il existe des prières que les cathares utilisaient. Certaines étaient accessibles aux croyants et une était réservée à ceux qui avaient reçu le sacrement de la Sainte Oraison.
Mais la prière est une constante que l’on retrouve dans tous les christianismes et à toutes les époques.
Pourtant les cathares ne pouvaient pas ne pas voir dans la prière une certaine incohérence. En effet, si Dieu est absent de ce monde et n’y a aucune part, comment la prière — qui est logiquement comprise comme un dialogue avec Dieu — peut-elle avoir un sens ?
Dire que ce point est pour moi une forte interrogation est faible.
Aussi vais-je tenter de vous faire partager mes réflexions.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner
Information


0