Catharisme et activité séculière

Information


Comme vous le savez très bien, le catharisme associe une vie spirituelle et une vie mondaine dont la forme varie selon que l’on choisit de demeurer un croyant, avec les conditions de vie mondaine semblables à celles du reste de la population, ou que l’on s’oriente vers une vie chrétienne de noviciat visant à atteindre un jour les conditions d’un consolamentum, fut-il purement spirituel faute de bons-chrétiens en vie aujourd’hui.
Dans ce dernier cas, le novice va choisir une vie que l’on appelle vie évangélique car elle s’apparente fortement à la vie menée par Jésus et ses disciples, même si elle s’adaptera forcément aux particularités de notre monde moderne.
La vie évangélique se partage en deux moments qui, bien que toujours un peu mêlés n’en conservent pas moins leurs temps propres. Ces deux moments sont rythmés par les activités liées directement à la spiritualité, que l’on dit régulières — c’est-à-dire liées à une règle —, et celles liées directement à la vie mondaine, que l’on dit séculières — c’est-à-dire liées à ce siècle.
Ce sont ces activités séculières que je souhaiterais évoquer dans ce document, et plus particulièrement les activités destinées à assurer les besoins de la communauté.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner
Information


0