Le paradoxe de Voyager

Information
  • Accès total


Ayant suivi un reportage sur l’épopée — le mot n’est pas excessif — des deux sondes Voyager® 1 et 2 envoyées à travers le système solaire afin de découvrir les planètes que les meilleurs télescopes de l’époque ne visualisaient que de manière floue, je n’ai pu m’empêcher de laisser mon esprit vagabonder un peu.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner
Contenu soumis aux droits d'auteur.
0