Le Nouvel an

Information
  • Accès total


Le nouvel an, symbole du renouveau

Dans toutes les civilisations et sous toutes les latitudes, une période de l’année était consacrée à symboliser le renouveau. C’était toujours une date choisie en fonction d’un événement marquant de cette symbolique. Pour autant, cette date n’était pas forcément fixe dans l’année. Ainsi, si certaines civilisations choisissaient le renouveau de la nature en fêtant le nouvel an autour de l’équinoxe de printemps, d’autres choisissaient le solstice d’hiver, période où le jour reprend le dessus sur la nuit. En Égypte c’est la date de l’inondation alluviale par la crue du Nil qui servait de référence. Les critères peuvent évoluer avec le temps. Ainsi, les Romains qui fêtaient le renouveau au printemps vont changer de date à l’initiative de Jules César et choisiront le 1er janvier en 46 avant notre ère. Alors que la France avait plusieurs dates de début d’année selon les régions, le 1er janvier sera décidé en 1564 (Édit du Roussillon).

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner
Contenu soumis aux droits d'auteur.
0