Carnet du souvenir

Information
  • Accès total


Il faut bien l’admettre, de nos jours, le catharisme est largement porté par des personnes ayant dépassé la cinquantaine et les grands noms qui l’ont porté haut sont souvent dans le dernier quart de siècle de leur vie.
D’autres nous ont déjà quitté, et sans faire du souvenir des morts un élément essentiel — ce qui serait contraire au catharisme —, il peut être instructif que le travail de ces personnes soit connu de tous.
C’est pour honorer leur mémoire que nous ouvrons ce carnet du souvenir.

Carnet du souvenir

Vous trouverez ci-dessous la liste des personnes disparues avec, quand nous en disposons, leurs dates de vie. Les informations les concernant seront accessibles par un lien qui renverra sur le mot que nous aura adressé la personne ayant signalé leur disparition, ou par un renvoi sur leur biographie quand elle figure dans la Bibliothèque cathare.
Bien entendu, seules les personnes ayant œuvré pour la diffusion, la valorisation et la culture du catharisme figureront dans cette liste.

20e – 21e siècles

Joseph Anglade [en occitan : Josèp Anglada] – 11/10/1868 – 13/07/1930 : philologue et romaniste, spécialiste des troubadours.

Déodat Roché [en occitan : Deodat Roche] – 13/12/1877 -12/01/1978 : magistrat et passionné de sciences ésotériques et occultes. Il a révélé le drame cathare, a créé l’association du souvenir des études cathares et la revue Cahiers d’études cathares.

René Nelli – 20/02/1906 – 11/03/1982 : Docteur es lettres, poète occitan, philosophe et historien du catharisme il a largement contribué à sa connaissance, notamment en publiant les textes rescapés sous le titre : Écritures cathares.

Fernand Niel – 04/09/1903 – 15/12/1985 : Historien et compagnon de route de Déodat Roché. Son approche ésotérique n’enlève rien à la qualité de ses travaux.

Paul Lemerle – 22/04/1903 – 17/07/1989 : Historien, spécialiste de l’empire byzantin. – Agrégé de grammaire (1928). – Docteur ès lettres (1945). – Professeur au Collège de France, chaire d’histoire et civilisation de Byzance. Il a dirigé la publication des n° 4 et 5 de Travaux et mémoires sur l’histoire et la doctrine des pauliciens.

Yves Maris – 08/09/1950 – 29/07/2009 : Docteur en philosophie et maire de Roquefixade (09). Chercheur et cherchant en catharisme, il a su initier la résurgence cathare par ses travaux et ses publications, dont notamment : Résurgence cathare – le manifeste.

Jean Duvernoy – 1917 – 18/08/2010 : Docteur en droit et licencié es lettres, il est devenu médiéviste par passion pour les vaudois et les cathares. Son œuvre considérable repose notamment sur son édition du registre d’Inquisition de Pamiers et sur les deux tomes de Le catharisme.

Jean Blum – 10/09/1932 – 07/06/2012 : passionné d’ésotérisme, il a publié plusieurs ouvrages intéressants sur le catharisme. Hommage sur le site Occitanie cathare.

Dominique Baudis – 14/04/1947 – 10/04/2014 : journaliste, écrivain et homme politique toulousain, national et européen. Il a publié deux ouvrages sur les comtes de Toulouse.

Lucienne Julien – ? – 06/07/2016 : Institutrice et historienne, héroïne de la Résistance, elle prit la suite de Déodat Roché aux Cahiers d’études cathare avant de fonder sa propre association et revue : Spiritualité cathare. Son intérêt pour le catharisme est teinté d’ésotérisme.

Michel Roquebert – 07/08/1928 – 15/06/2020 : Licencié en philosophie, il fut enseignant et journaliste avant de devenir sur le tard un extraordinaire historien du catharisme. Son œuvre est largement dominée par la somme en cinq volumes : L’épopée cathare.