Conférences

Information


284 vue(s)

Conférences

État des lieux

Les conférences sont un moyen utile d’apporter des éléments de connaissance, de tous niveaux et à tout public, afin de permettre à ceux que le sujet intéresse à des degrés divers de suivre l’évolution de la recherche et d’être informés des dernières découvertes concernant le catharisme.
En effet, il suffit de lire des documents de vulgarisation ou d’écouter des guides touristiques, pour se rendre compte que certains en sont restés, concernant le catharisme, à des notions datant du milieu du siècle dernier, et pour d’autres de la fin du même siècle. Or, la recherche ne s’est pas arrêtée quand Déodat Roché à émis ses hypothèses concernant le lien entre catharisme et manichéisme, voire avec l’anthroposophie, de même les découvertes de Jean Duvernoy sur le caractère strictement chrétien du catharisme n’ont pas signé la fin des recherches à ce sujet.

Donc, ces recherches ne peuvent se contenter de publications dans des congrès ou dans des livres, souvent difficiles d’accès pour les néophytes. En outre, la capacité d’attention du public et le besoin d’une individualisation de la transmission du savoir font que des conférences permettent de choisir les sujets et la présentation qui sera le plus à même d’intéresser et d’informer chaque public en fonction de son intérêt pour le sujet et de sa capacité à recevoir des données plus ou moins complexes.

Mais les conférences ont beaucoup évolué au fil des décennies. Ces réunions où un public docile était sagement parqué dans une salle, écoutant laïus interminable émis d’un ton monocorde par un intervenant, le nez plongé dans ses notes, le visage blafard vaguement éclairé par une lampe à l’intensité faiblarde et intermittente, est terminé.
Aujourd’hui, la moindre conférence se doit de proposer des présentations didactiques, souvent illustrées de diapositives permettant de saisir l’essentiel du propos afin d’en améliorer la mémorisation, et consacrant une part non négligeable à des échanges entre la salle et l’orateur pour qu’il puisse adapter son propos à chacun des participants.
La facilité à malheureusement aussi pris sa part en proposant des conférences sur des sites de vidéo en ligne (Youtube® en est l’exemple le plus connu). Ces conférences sont souvent de qualité médiocre quant à leur contenu qui, souvent ne vaut même pas celui des guides touristiques, et qui s’abstient évidemment de proposer des références et des sources vérifiables que de toute façon leur auteur n’a jamais consultées, ce qui lui aurait évité d’affirmer ce qu’il aurait alors compris comme étant faux. Mais dans le siècle du multimédia, la forme supplante souvent le fond. Les négationnistes du catharisme l’ont bien compris, eux qui utilisent les médias pour affirmer leurs mensonges et se gardent bien de répondre aux critiques fondées qui leur sont le plus souvent adressées en retour. La fausse information, l’insinuation, l’à peu près, espèrent noyer le public et devenir des vérités en empêchant simplement les vrais chercheurs de diffuser les résultats de leurs travaux.

C’est pourquoi il faut développer les conférences et en améliorer la forme, notamment en allant aussi les proposer sur ces sites de vidéos en ligne, pour que le public puisse accéder à toutes les informations. Ce qu’il en fera ensuite lui appartient. L’important étant de lui donner du choix.

Forme et fond

L’association Culture et études cathares a toujours privilégié les conférences lors des rendez-vous qu’elle vous proposés dans le passé.
Ces conférences didactiques ont permis d’aborder de nombreux sujets et de vous tenir informés des évolutions de la recherche sur le catharisme d’hier et sur celui d’aujourd’hui, avec parfois même de petites incursions prospectives sur le catharisme de demain.
Le principe des conférence reprend en fait, en l’adaptant, la méthodes des bons-chrétiens médiévaux qui allaient, deux par deux, de village en village, puis de maison de croyant en maison de croyant quand la croisade et l’Inquisition les pourchassaient, pour y délivrer des prêches qui n’étaient souvent rien d’autre que des conférences traitant d’un sujet précis.

Aujourd’hui encore, je pense que ces déplacements au plus près des personnes soucieuses de s’informer demeurent essentiels.
Aussi, nous sommes toujours prêt à répondre favorablement et de façon désintéressée aux demandes qui nous seront faites de venir parler du catharisme, dans son actualité la plus récente, à l’occasion de réunions spécifiquement organisées ou lors d’événements attirant un public susceptible d’être intéressé par ce sujet.
De même, si certains souhaitent rencontrer des personnes plus compétentes sur le sujet de la religion cathare, nous sommes prêts à venir vous parler en comités plus restreints de ces sujets qui touchent davantage à la spiritualité.
Il suffit de prendre contact, via le formulaire disponible en ligne, et nous vous rappellerons pour définir vos besoins et vous proposer nos services. Les intervenants agissent à titre gracieux, seuls les frais occasionnés resteront à votre charge.

Les conférences

Voici une liste des conférences déjà données à diverses occasions, ce qui n’exclut pas que d’autres thèmes puissent être demandés.

Ruben de Labastide* – La question du libre arbitre dans la théologie cathare : Cette notion est-elle valide aujourd’hui ?
Gilles-Henri TardyLes Deux principes immuables : La bonté est le don du Très-Haut offert à l’humanité pour s’opposer au Mal
Bertran de la Farge* – Les bons chrétiens : pratiques mystiques et filiations apostoliques – Les pratiques mystiques des Parfaits à travers les Manuscrits cathares. L’indispensable « transmission de l’enseignement spirituel » : éradication et permanences
Ruben de Labastide* – Origine et filiation du catharisme : Jésus, Paul, Marcion. De Paul aux marcionites. Les pauliciens.
Kepa Arburua Olaizola* – Les routes d’exode des  cathares.
Éric Delmas – La mise en place d’une communauté ecclésiale et d’une communauté de vie évangélique cathares.
Éric Delmas – La règle de justice et de vérité : règle monastique ou conduite de vie ? Les fondements doctrinaux. Les grands principes.
Bertran de la Farge* – Le Nouveau Testament provençal de Lyon : présentation du document, en quoi ce document intéresse les « cathares » d’aujourd’hui, projet de traduction (avancement du projet).
Gilles-Henri Tardy – Une retraite cathare dans une communauté de moines donats.
Éric Delmas – Mise en place d’une Église cathare en France : réflexion pour un Catharisme cohérent.
Ruben Sartori* – La dilection.
Éric Delmas – La maison cathare de Carcassonne : Organisation matérielle et relations sociales, Fonctionnement séculier et régulier, Évolution et devenir.
Éric Delmas – Étude des origines, de la doctrine et de la pratique ecclésiale du christianisme cathare du premier siècle à nos jours.
Éric Delmas – Histoire et doctrine des cathares.
Éric Delmas – La spiritualité cathare.
Éric Delmas – Le Catharisme : Hérésie, dissidence ou Christianisme authentique et originel ?
Éric Delmas – Science et catharisme
Éric Delmas – Les origines spirituelles de l’Homme : convergence scientifique et spirituelle ?
Éric Delmas – La Bienveillance, l’humilité et la non violence.
Éric Delmas – La voie chrétienne cathare : Amour, règle de vérité et de justice, vie évangélique.

NB : Les intervenants annoté d’une * ne sont pas membres de l’association. Nous ne pouvons pas vous garantir leur disponibilité, mais nous leur transmettrons vos demandes.

 


0