Mémoire de cendres

Information


Mémoire de cendres – Philippe Jarbinet

Il ne manque pas d’auteurs à avoir surfé sur la vague cathare et la bande dessinée ne fait pas exception à la règle.
Personnellement, j’ai retenu la série qui respecte le mieux l’histoire et la spiritualité cathare et que vous pouvez faire lire sans inquiétude.

Il s’agit de l’œuvre de Philippe Jarbinet, publiée aux éditions Glénat et déclinée en 10 tomes.

L’histoire retrace la vie d’une jeune occitane, Héléna de juillet 1209 à 1271. Jeune enfant — son prénom était alors Aiceline —et orpheline lors de la reddition de Carcassonne elle sera adoptée et va suivre la croisade contre les albigeois et prendre fait et cause pour les cathares. Devenue faydit, elle luttera contre l’occupant et vivra de nombreuses aventures en Occitanie, en Angleterre et en Italie.
Chaque ouvrage peut se lire individuellement, même si la saga justifie de lire les dix tomes. Publiés entre 1998 et 2007.

La Collection fait l’objet d’une réédition en version intégrale.

Le premier opus qui regroupe les tomes 1 à 5 est sorti. Vous le trouverez facilement et son prix est bien plus économique que l’achat des cinq ouvrages qu’il réunit.

Le seul défaut de cette collection est d’avoir préféré un titre évocateur et quelque peu romantique au détriment d’un titre accrocheur incluant le mot “cathare” qui assure les ventes d’ouvrages concurrent au contenu infiniment moins intéressant, quand ils ne sont pas de véritables parodies démontrant le mépris de l’auteur pour la réalité de l’histoire et de la spiritualité cathare.

Vivement le prochain ouvrage qui devrait logiquement réunir les tomes 6 à 10.

L’auteur ne désespère pas de voir cette saga portée à l’écran. Nous en serions ravis.

M. Jarbinet, pourquoi pas un ouvrage sur la « reconquête » cathare de la fin du XIIIe et début du XIVe siècle ? Peire Autier et Guillaume Bélibaste feraient bien en BD.

Information


0