Expérience.

Information

879 vue(s)

Expérience

Je suis éducatrice dans un foyer d’handicapés mentaux, j’ai une collègue de formation psychologue avec qui j’aime parler de sujets qui dépassent la psychologie. Un jour, elle me dit : « viens je vais te montrer une petite fée ». Elle m’entraine dans la chambre de garde et me montre une elfe en photo sur une revue. Puis, elle me raconte qu’elle voudrait trouver le prince charmant et avoir des enfants. Seulement, je sentais que son discours me « gonflait » et je m’entends dire violemment : « L’évolution c’est de ne pas avoir d’enfant » et elle me retorque du tac au tac : « c’est pas nouveau ce que tu dis là, les cathares en disaient tout autant ! » . Nous sommes retournées à notre travail sans un mot de plus.

Mais, je pensais : qu’est-ce qui m’a pris de dire ça, ce n’est pas sympa, c’est une collègue et en plus psychologue. Je réfléchis et je pense que j’ai raison, on dit des pays où les gens ont de nombreux enfants qu’ils sont en voie de développement.

Ma collègue dit que je parle comme les cathares. Qui sont ces cathares ? Je vais à la médiathéque de ma ville, à la recherche de livres sur les cathares. Je m’aperçois que j’adhère à leur philosophie. Que moi-même je ne désire pas avoir un mari ni des enfants, que je ne suis pas attirée de tout ce que nous présente la société de consommation.

J’en reviens à ma collègue avec qui je travaillais depuis plus de dix ans et qui ne m’avait jamais parlé des cathares. Alors, je lui demande pouquoi elle m’en a parlé. D’origine polonaise, elle me dit que son grand-père se prénommait Bogomile. Ses deux parents étaient instituteurs et lui ont appris à lire très jeune, c’est à dire qu’à l’âge de sept ans elle lisait dèjà des livres sur les cathares. Vers l’âge de vingt ans, elle est arrivée dans une famille à Paris, qui lui a demandé ce qu’elle voulait visiter, la première des choses c’est visiter le château de Montségur.

Maintenant, nous avons elle et moi dépassé la cinquantaine et nous sommes restées célibataire sans enfant.

Contenu soumis aux droits d'auteur.

0