3-4-Règle, Rituels, Sacrement

La Consolation – La convention – L’endura

3-4-Règle, Rituels, Sacrement

La Consolation

Les cathares ne connaissaient qu’un seul sacrement, car dans leur rigueur à vouloir ne pas dévoyer l’enseignement du christ, ils ne reconnaissaient comme valable que ce que son apparence physique, nommée Jésus, avait fait lors de son ministère. Or, comme cela est précisé dans l’Évangile selon Jean[1], le Christ — après la mort apparente de Jésus —, administre le souffle divin aux disciples réunis après l’annonce de sa résurrection que vient de leur faire Marie Madeleine.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner

La Paix (Baiser de Paix ou Caretas)

3-4-Règle, Rituels, Sacrement
Baiser de paix
© Monique Vidal

La Paix (Baiser de Paix ou Caretas)

Le texte est issu du livre Catharisme d’aujourd’hui. Les notes de bas de page et les références scripturaires ont été retirées afin de ne pas léser les personnes ayant acheté le livre.

Ce rituel est couramment employé par les croyants et les Bons-Chrétiens, notamment à la fin d’un autre rituel. C’est d’ailleurs ce que fait le nouveau croyant quand il vient de réaliser sa première Amélioration.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner

Les carêmes cathares

3-4-Règle, Rituels, Sacrement

Les carêmes cathares

Présentation

Il y aurait beaucoup de choses à dire sur les carêmes, mais seul le noviciat permet de les découvrir vraiment, au fur et à mesure de la pratique de vie communautaire. Cependant, je vais essayer de vous les présenter, d’un point de vue pratique d’abord, puis d’un point de vue plus spirituel ensuite.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner

La glose du Pater

3-4-Règle, Rituels, Sacrement

La glose du Pater

La glose

Le terme de glose désigne les commentaires annexes à un texte en vue de l’expliquer plus clairement, peut aussi être considéré de façon péjorative comme un discours oiseux. Il me revient donc de veiller à demeurer dans le premier sens sans tomber dans le second.
Proposer des interprétations d’un texte est à la portée du premier venu. Cependant, si on veut s’y risquer avec un texte philosophique ou religieux, il convient de faire preuve d’une grande prudence. Et si l’on veut le faire avec le texte essentiel du Christianisme, la prudence ne suffit plus ; il faut y adjoindre une grande humilité et une foi à toute épreuve.
Autant dire que je suis très conscient de la difficulté de mon entreprise, ce qui explique je veuille avancer sous le contrôle de tous pour limiter les risques de dérive.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner
0