Ni prédateur, ni proie

Information
  • Accès total


Un monde normatif

Plus j’observe ce monde et plus je le vois évoluer dans un sens pour le moins surprenant.
On pourrait penser que c’est faute de pouvoir clairement identifier sa propre place que l’on voit des personnes chercher à se créer un pré carré totalement fermé sur lequel elles tentent de régner en maître.
Ce n’est en fait qu’une exagération du principe fondateur et moteur de ce monde qui voudrait que l’on soit obligatoirement, soit un prédateur de son voisin, soit sa proie potentielle.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner
0