Spiritualité et procréation

Information


Quand on enseigne le secourisme on met en avant la notion de fonction vitale afin d’apprendre aux étudiants à compenser une défaillance de l’une d’elles, susceptible de mettre en jeu le pronostic vital de la victime.
Or, dans l’enseignement magistral d’autrefois, on dissociait les fonctions de l’organisme en fonctions immédiatement vitales (cardiaque, respiratoire, neurologique) et fonctions secondairement vitales (hépatique, rénale, reproduction).
Et oui, vous avez bien lu ! La fonction de reproduction est une fonction vitale pour l’espèce humaine. Peu d’entre-nous l’aurait imaginé de prime abord.
Mais une espèce qui ne se reproduit pas, meurt.
Ce n’est donc pas par hasard si le démiurge de ce monde donne à ses créatures l’ordre de croître et de multiplier.
En fait, la plus stricte observation entomologique de l’espèce humaine nous démontre que ses actions ne tendent en fait qu’à un seul but, la reproduction.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner
0